L’UGTT ne fera pas partie du prochain Gouvernement

Le secrétaire général de l’Union Général Tunisienne du Travail (UGTT), Abdessalem Jrad a réaffirmé l’engagement de son organisation à jouer le rôle de partenaire actif dans l’édification de l’avenir du pays mais ne fera pas partie du prochain Gouvernement.

Hamadi Jebali - Abdessalem Jrad
Hamadi Jebali - Abdessalem Jrad

Présidant, lundi, la célébration du 61ème anniversaire des événements d’Enfidha, le secrétaire général de l’UGTT a exprimé le souhait que le prochain gouvernement représente l’ensemble des Tunisiens. Il a nié tout lien entre l’UGTT et les dernières grèves survenues dans certains secteurs.

Il a, d’autre part, appelé “Les militants de l’UGTT à assumer leur responsabilité pour assurer la réussite du prochain congrès de l’organisation”, ajoutant que ce congrès doit “favoriser l’émergence d’une nouvelle direction apte à poursuivre la marche et à défendre l’unité du peuple”.

Il a affirmé que “l’UGTT s’opposera comme par le passé aux complots visant à altérer l’indépendance de ses décisions”.

De son côté, le secrétaire général de l’Union régionale du Travail à Sousse, Mustapha Mouatwaa a dénoncé les campagnes de dénigrement orchestrée contre l’UGTT et visant ses dirigeants, rappelant la volonté de tous les syndicalistes à défendre leur organisation et ses symboles.

Auparavant, M. Abdessalem Jrad avait, en compagnie d’un grand nombre de syndicalistes, récité la Fatiha au cimetière d’Enfidha, à la mémoire des martyrs victimes de la répression des forces coloniales en 1950, lors des protestations des travailleurs de la ferme d’Enfidha.

Il a, ensuite, inauguré un monument commémoratif érigé au centre ville, commémorant les événements d’Enfidha.

Hamadi Jebali - Abdessalem Jrad
Hamadi Jebali - Abdessalem Jrad

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire