World Press Photo Award 2011

La “femme en Niqab” remporte le World Press Photo Award 2011

La photo, prise le 15 octobre 2011 à Sanaa dans une mosquée reconvertie en hôpital par les opposants au président Ali Abdallah Saleh, montre une femme portant le voile intégral (niqab) et tenant dans ses bras un membre de famille blessé. Publiée par le New York Times, la photo a été choisie par le jury du plus prestigieux concours de photojournalisme pour remporter cet événement.

C’est une photo qui parle pour toute la région“, a déclaré Koyo Kouoh, un des membres du jury, cité dans un communiqué : “elle représente le Yémen, l’Egypte, la Tunisie, la Libye, la Syrie, tout ce qui est arrivé lors du printemps arabe“. “Mais elle montre un côté privé, intime de ce qui s’est passé“, a-t-il ajouté au sujet de la photo de M. Aranda. “Et elle montre le rôle que les femmes ont joué“.

Un autre membre du jury, l’Américaine Nina Berman, a assuré de son côté que “dans les médias occidentaux, on ne voit pas souvent les femmes voilées sous cet angle, dans un moment aussi intime“.

 

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

3 commentaires sur “La “femme en Niqab” remporte le World Press Photo Award 2011

    leila

    (8 mars 2012 - 12:36)

    encore une “imposition de l’occident de ce voile intégral!! et pourquoi pas une photo de la révolution Tunisienne ou égyptienne où des femmes modernes ont été les premières à résister!!!

    Tounsia

    (12 mars 2012 - 10:47)

    D’abord qui dit que c’est une femme? Ensuite, on en a marre de ces pratiques obscènes qui consistent à faire des malheurs des autres un fond de commerce. Et dans ce domaine, les médias occidentaux excellent. Par ailleurs, cette article pue la désinformation car le niqab n’est nullement le symbole de la révolution tunisienne générée par un mouvement social spontané. Le 14 janvier 2011, avant même le départ de Ben Ali, ce sont des femmes modernes, libres et assoiffées de démocratie qui étaient présentent à l’Avenue Habib Bourguiba. C’est dette femme là qui symbolise la révolution tunisienne. alors, cessez de prendre les gens pour des imbéciles en déformant l’histoire qui n’est pas la vôtre

    Ghaith J.

    (13 mars 2012 - 0:43)

    @Tounsia: Merci pour votre message. Cependant, nous n’avons pas manipulé l’information et encore moins indiqué que la photo symbolise une quelconque révolution. Ce que vous signalez comme désinformation sont les propos de l’un des membres du jury qui a choisi la photo et ce n’est pas nous qui l’avons choisie. Vous pouvez lire la source des propos écrits en italique qui ne représente pas l’avis de l’équipe du site.

    Merci pour votre compréhension.

Laisser un commentaire