Etudiants et jeunes actifs : comment placer son épargne

Bien souvent, une tranche d’âge égale une épargne qui se veut idéale – et ce, que l’on ait 20 ou 40 ans. En fonction de son âge, les besoins et le budget ne sont pas les mêmes. Retour, donc, sur comment placer son épargne au mieux pour les étudiants et jeunes actifs.

Placer son épargne quand on est étudiant

En étant étudiant, l’on peut avoir de l’argent à placer. Même si la vie active n’est pas encore à l’ordre du jour. Dans une telle situation, et jusqu’à 25 ans, l’on retrouve diverses options notables. Le Livret A, par exemple, est accessible à tout le monde, peu importe l’âge. Ce dernier se veut également très pratique puisque l’épargne y est tout le temps disponible et permet de conserver jusqu’à 22 950 euros. Son rendement net est de 0,75 % et est défiscalisé. Pas d’impôts ou de prélèvements sociaux.

Le Livret Jeune

Alternative au Livret A, le Livret Jeune est ouverts aux personnes ayant entre 12 et 25 ans. Il permet la même disponibilité de liquidités que le Livret A, mais possède un plafond moins élevé. À 1 600 euros. Par ailleurs, ce sont les banques qui décident du rendement du Livret Jeune, sans qu’il ne puisse être inférieur à celui du Livret A. À noter également, que le Livret Jeune reste défiscalisé, lui aussi.

Le Plan d’Epargne en Action (PEA)

Pour les jeunes actifs, qui viennent d’entrer dans la vie active et qui touchent les premiers salaires de toute une vie, il y a le PEA. Alternative de choix avec le Livret A et le Livret Jeune, le Plan d’Epargne en Action permet de placer des fonds composés d’actions européennes. À 75 %. Et la performance dépend de la composition du portefeuille d’actifs. À souligner cependant que ce PEA est dynamique, mais très risqué. Surtout si les entreprises sur lesquelles les investissements sont faits chutent en bourse.

Auteur de l’article : Chris