Retraite à l’étranger : quelles conditions pour toucher sa pension de retraité français ?

Il y a une tâche assez lourde qui attend les retraités installés à l’étranger chaque année. Ils doivent notamment prouver qu’ils ne sont pas morts – et cela, peut importe le pays de résidence.

Une tâche compliquée

Si passer sa retraite à l’étranger et posséder un investissement immobilier est un rêve pour beaucoup, il y a un fait notable qui vient assombrir le tableau. Car oui, il faut prouver que l’on est toujours en vie. Cette démarche administrative est lourde, d’autant que tout se passe par courrier. Avec les risques que cela comporte. Il faut noter que dans certains pays, la poste n’est pas vraiment fiable, et que dans certains pays qui utilisent des caractères différents (Russie, Japon, …), des adresses rédigées en Français ne sont pas toujours acheminées. Mais tout pourra être simplifié.

Un formulaire en ligne

Désormais, les retraités qui se trouvent dans un autre pays peuvent télécharger un formulaire sur le compte retraite en ligne, et le renvoyer de la même façon. De plus, il est à noter qu’un seul formulaire est à renvoyer. Peu importe le nombre de régimes de retraite. Autre point positif, l’outil mis en ligne permet d’afficher la liste des autorités locales qui peuvent certifier le formulaire.

Un formulaire papier dans certaines langues

Le formulaire papier n’est pas abandonné pour autant, et voit la même simplification que le formulaire en ligne. Il est désormais question d’un seul formulaire à renvoyer. Petit problème cependant, puisqu’il est toujours question d’un manque de langue flagrant. Le formulaire n’étant disponible qu’en Anglais, Espagnol, Italien et Portugais. À noter que certaines autorités locales ne veulent pas signer de documents qu’ils ne comprennent pas. Ce qui peut poser problème.

Auteur de l’article : Chris