Pourquoi l’inflation menace l’économie mondiale ?

Et si le monde devenait un regroupement de dettes à taux négatifs ? C’est notamment ce que constate Michael Mackenzie. Cette question se pose notamment suite à une vague d’assouplissement quantitatif – et a un montant d’obligations atteignant 12 500 milliards de dollars.

Le commerce international

Le commerce international est en proie à de nombreuses tensions. Et ces dernières pourraient bien amener plusieurs problèmes de taille. Comme à une éventuelle récession économique. Mais également à une diminution de la croissance et à un investissement moindre dans les entreprises.

Un assouplissement monétaire

Ce même assouplissement monétaire (avec une répression des taux d’intérêts), ne peut qu’amener une distorsion de l’allocation des capitaux. Ce détournement des flux monétaires en direction des investissements spéculatifs est très loin de relancer l’économie. Pire encore, le système financier a un véritable poids supplémentaire, avec toutes ces dettes. Une hausse des coûts d’endettement est donc plus que dangereux.

Les obligations à long terme

Pour les investisseurs sur obligations à long terme, c’est bien un retour de l’inflation qui apparaît comme la plus grave menace actuelle. La valeur de ces obligations en prendrait donc un sacré coup. Pour réduire l’endettement, c’est vers la voie budgétaire qu’il faut se tourner. À noter également que tous les actifs sont touchés, puisque l’inflation ne fera qu’inverser le rapport prix obligations / actions.

Auteur de l’article : Chris