Micro-entrepreneurs : chiffres clés, portrait robot et rémunérations des auto-entrepreneurs

Sur le territoire Français, il y a plus d’1,4 million de micro-entrepreneurs. En quelques années seulement, ce nombre a doublé, mais les revenus de ces derniers restent assez faibles.

Un nombre doublé

Depuis 2016, les auto-entrepreneurs se nomment les micro-entrepreneurs. Et quelques autres changements ont aussi vus le jour. En 2011, le plafond du chiffre d’affaires a été revu à la hausse. Et se hisse à 70 000 euros pour les services et 170 000 pour le commerce. C’est notamment l’une des raisons du succès de ce statut ; finalement très peu risqué. En 2011, ils étaient 26 % de micro-entrepreneurs dans la catégorie des travailleurs indépendants. En quelques années, ils sont passés à plus de 42 %. D’autant que devenir auto entrepreneur est très simple.

Plus d’hommes et du transport

Du côté des micro-entrepreneurs, il est possible de noter que la majorité sont des hommes, à hauteur de 61 %. Mais ce sont bien les femmes qui se mettent en avant, avec une part plus importante de femmes économiquement actives. 80 %. Cela s’explique par un travail dans un secteur très porteur. À l’image de la santé et du bien-être.

Il est encore à souligner que le secteur des transports connaît une envolée. Les micro-entrepreneurs jouissent d’ailleurs de l’essor des plate-formes de livraison à domicile. Et un auto-entrepreneur sur trois possède encore son emploi de salarié. Certains, tout de même, se sont lancés en pleine reconversion professionnelle.

Un revenu moyen assez faible

En sept années, le chiffre d’affaires global aura atteint 12,4 milliards d’euros. Certes, il est question d’une croissance de presque 25 %, mais le chiffre d’affaires annuel moyen est plus pâle. Avec 11 298 euros, en 2018 par exemple. Ce qui explique que les revenus des micro-entrepreneurs sont faibles. Une moyenne de 440 euros chaque mois.

Auteur de l’article : Chris