Temps de travail des fonctionnaires : le rapport accablant

Voilà un rapport accablant pour tous les fonctionnaires.

Sur 1,1 million d’agents d’État en France, ils seraient 310 000 à travailler moins que le seuil légal du territoire, à savoir 35 heures. Cela a été mis en avant d’après le rapport de l’Inspection générale des finances.

Les fonctionnaires travaillent moins

Ce n’est plus vraiment une légende, puisque cela se vérifie de plus en plus. L’Inspection générale des finances n’a donc pas hésité a démontré cela. D’après Le Figaro, qui a consulté ce rapport, 310 000 fonctionnaires (sur 1,1 million – hors professeurs, militaires, gendarmes et magistrats) travaillent moins que les 1 607 heures annuelles. Ils sont également 190 000 à ne pas subir des conditions de travail difficile, qui pourraient alors justifier cette réduction du temps de travail.

Suppression de 50 000 postes

Emmanuel Macron avait été clair, et veut supprimer 50 000 postes de la fonction publique d’ici 2022. Toujours selon Le Figaro, un alignement des fonctionnaires hors du cadre légal peut amener à une suppression de 30 000 emplois. Ce sont surtout les agents des collectivités locales qui sont mis en lumière, avec une moyenne de travail annuelle, de 1 578 heures.

Les jours de fractionnement

L’inspection générale des finances met notamment en avant les fameux jours de fractionnement. Ces jours de congés supplémentaires, qui sont offerts aux fonctionnaires par l’État. Poser cinq jours de vacances entre le 1er novembre et le 30 avril permet, par exemple, d’obtenir un jour de congé en plus. La suppression des jours de fractionnement permettrait une grosse économie pour l’État. De l’ordre de 29,4 millions d’euros.

Auteur de l’article : Chris