Attention aux frais cachés des banques qui coûtent cher

Malgré un arrêt des hausses des frais bancaires, des frais bancaires mettent toujours à mal.

Car oui, beaucoup de banques n’ont pas augmenté leurs tarifs, mais uniquement sur les services les plus courants. Dès lors, il existe toujours des frais de banques, qui, au final, coûtent très chers.

Des frais de virements occasionnels

Dans les faits, le virement occasionnel permet de transférer de l’argent d’un compte A, vers un compte B. Cette opération, qui n’est pas très longue, demande quelques heures, voire une journée dans certaines banques. Pour rappel, il est possible d’effectuer un virement en agence avec son conseiller, ou par téléphone. Attention toutefois, puisque cela est facturé. À une moyenne de 4 euros. Les mêmes virements sont possibles sur Internet depuis l’espace client. Et le mieux, c’est que cela est gratuit la plupart du temps.

Rééditer le code secret

Il peut arriver d’oublier son code confidentiel. Et il est également possible d’en demander la réédition, directement à la banque. Cette dernière enverra donc le code en question, par courrier. À noter toutefois que cette opération n’est pas vraiment gratuite. En effet, la moyenne d’une telle demande se hisse à 9,35 €. La banque la plus chère peut demander jusqu’à 21,50 euros !

L’opposition sur chéquier

Autre frais qui coûte cher, l’opposition sur un chèque, ou un chéquier. Car oui, pour être indemnisé par la banque dans le cas d’une utilisation frauduleuse d’un chèque, il convient de faire opposition. Cependant, faire opposition à un ou plusieurs chèques amène des frais. 28,66 € pour la banque la plus chère, et une moyenne de 13,95 €.

Auteur de l’article : Chris