Comment valider un trimestre de retraite ?

Il existe de nouvelles conditions pour valider un trimestre de retraite.

Avec un Smic revalorisé, il est normal que le montant permettant d’obtenir un trimestre de retraite augmente également. Il faut également savoir qu’un trimestre de retraite n’est pas décompté par trimestre entiers travaillés, mais bien à partir des cotisations, et de leur montant.

Avec un salaire de référence à 1 504,50 euros, il faut donc cotiser à la même hauteur sur un an, pour valider un trimestre de retraite. Pour en valider quatre, il faut cotiser à hauteur de 6 018 euros. Avec un plafond mensuel à 3 377 euros pour la sécurité sociale, travailler deux mois peut suffire pour valider 4 trimestres de retraite. Cette même augmentation du plafond mensuel de la sécurité sociale amène à une hausse du rachat d’un trimestre. En débutant une carrière avec un apprentissage, il sera alors possible de racheter des années incomplètes. À la seule condition que ces périodes d’apprentissage ont eu lieu entre le 1er juillet 1972, et le 31 décembre 2013. Et, actuellement, le coût d’un rachat de trimestre se hisse à 1 349 euros ; ce qui est avantageux.

Les stages en cursus scolaire

De la même façon que précédemment, les personnes qui effectuent un stage dans le cadre du cursus scolaire ; ou universitaire, peuvent racheter ces périodes. Chaque période de deux mois permet l’achat d’un trimestre. Pour deux trimestres maximum. Très attractif, le rachat est évalué à 405 €. D’autant qu’un stage est exonéré de cotisations pour la retraite. Attention cependant, puisque cela ne concerne que les stages étant effectués depuis le 17 mars 2015. De plus, les trimestres ne serviront qu’à calculer le taux de la retraite. Et en aucun cas comme périodes cotisées.



Auteur de l’article : Chris