Relation Clients : jouer sur les émotions

En relation clients, jouer sur les émotions permet de booster la croissance et la rentabilité.

Car oui, pour les entreprises, jouer sur les émotions se veut plus que bénéfiques. Il sera même possible de souligner, en exemple, qu’une banque a vu ses ouvertures de compte grimper de 40 %, et de 70 % pour une carte de crédit conçue spécialement pour établir un lien émotionnel avec les clients.

Les exemples de succès

Ainsi, et en jouant sur les émotions dans la relation client, il ne sera pas rare de connaître une véritable hausse. L’un des leaders en produits d’entretien en aura d’ailleurs fait l’expérience. Il connaîtra une croissance à deux chiffres, simplement en utilisant des messages qui favorisent l’engagement des acheteurs. Sur un plan émotionnel. Autre exemple, une chaîne de magasins de vêtements a connu des ventes qui ont triplé. Cela, simplement en ciblant les clients les plus engagés émotionnellement.

Une véritable stratégie

Si les entreprises doivent se pencher sur les liens émotionnels, c’est notamment car cela est une véritable stratégie. En effet, ces derniers permettent de nombreuses opportunités pour valoriser l’entreprise ; et les produits. Attention cependant à ne pas confondre la science et l’approximation. Car oui, il est tout à fait possible d’effectuer des mesures rigoureuses et de cibler particulièrement les émotions conditionnant les clients et leur comportement. Permettant, notamment, de découvrir comment la marque est perçue auprès des clients. Et la satisfaction globale.

Quels ressorts émotionnels ?

Pour beaucoup d’entreprises, les émotions jouent un rôle important en relation client. Sans pour autant réussir à les définir. Selon des études sociales et anthropologiques, il serait question de plus de 300 ressorts émotionnels. Certains, bien plus importants que d’autres. Ainsi, il sera possible de souligner diverses envies. Comme vouloir se distinguer des autres, avoir foi en l’avenir, ou encore éprouver un sentiment de bien-être.



Auteur de l’article : Chris