Recrutement : ce sont les métiers qui embauchent le plus

Dans les entreprises, ce sont bien les profils « couteaux suisses » qui sont très appréciés.

Dans les faits, donc, ce sont bien les métiers très spécialisés qui embauchent moins actuellement ; sauf dans quelques secteurs. Retour sur les métiers qui embauchent le plus, grâce à l’étude d’Urban Linker.

Le Webmarketing

Ici, l’étude souligne que « Le growth hacker constitue un bon exemple de profil hybride, illustre l’étude. Capable de booster l’acquisition d’utilisateurs d’une application, et donc sa croissance, avec des moyens limités, il mélange pour cela des compétences techniques et marketing, un état d’esprit opportuniste et une créativité importante ». Même un junior peut prétendre à une rémunération comprise entre 35 000 et 45 000 euros bruts chaque année.

La vente

Ce sont toujours les profils hybrides qui plaisent le plus. Urban Linker souligne d’ailleurs que « Plus la startup est petite en terme d’effectifs, plus elle cherche à recruter un profil 360, c’est-à-dire un profil capable à la fois d’être opérationnel dans plusieurs domaines tout en ayant le potentiel pour prendre du recul sur l’ensemble et monter en compétence sur les problématiques stratégiques ». 

Business developpers

Dans ce métier, la rémunération est de taille, ainsi que les offres d’emplois. Très appréciés, ces postes de business developpers peuvent permettre jusqu’à 45 000 euros bruts annuels en départ de carrière. Et se hissent même, pour des profils expérimentés, à 90 000 euros.

Country Manager

Toujours d’après Urban Linker, le country manager a « un rôle très opérationnel lors du démarrage de l’activité tout en gérant les aspects stratégiques de développement comme pourrait le faire un directeur des opérations dans un autre contexte. A mesure que grandit le projet, le country manager a vocation à se détacher peu à peu de la partie opérationnelle pure pour se concentrer sur le pilotage global de  l’entité, la gestion des partenariats et la représentation de l’entreprise auprès de la presse et du public. »

Emailing

Voici certainement les métiers qui embauchent le moins. Car, en effet, les métiers liés à ce domaine ont muté et les compétences demandées seraient incluses dans les postes CRM.



Auteur de l’article : Chris