La location touristique pour générer des revenus : 3 techniques efficaces

Il n’est pas question d’improviser lorsqu’il s’agit de réaliser des revenus lors de la location touristique ; bien au contraire.

En effet, grâce à l’émission Stay Here, diffusée sur Netflix depuis cet été, les propriétaires peuvent obtenir bien des idées pour se montrer efficaces. Retour sur 3 techniques efficaces pour générer des revenus d’une location touristique.

Bien suivre les règles

Avant tout, il convient de respecter les règles imposées lors d’une location de résidence principale. À savoir celle des 120 jours. Dans certaines villes, comme Londres, New-York et Amsterdam, les règles sont très strictes. À savoir également qu’en tant que locataire, l’accord du propriétaire est obligatoire. Pour un logement social, cette location touristique est purement interdite. Notamment sous peine de voir le bail résilié et d’obtenir des sanctions financières. Chaque propriétaire devra encore s’acquitter de la taxe de séjour et effectuer une déclaration en ligne pour obtenir un numéro d’enregistrement. Celui-ci est obligatoire dans les annonces en ligne.

Bien préparer sa location

Les futurs hôtes doivent absolument réfléchir à leur offre avant la mise en ligne du logement. Ici, il sera donc question d’une disponibilité réelle, sans problème de dernière minute. Ou encore de la mise en location partielle, ou totale du logement. Compléter la location avec des équipements du quotidien en cuisine (grille-pain par exemple), ou remplir les boîtes de thé sont autant d’atouts sur la durée.

Une image à améliorer

Pour réaliser des bénéfices constants en location touristique, il convient de posséder un bien destiné uniquement à cette activité. Il faut se montrer professionnel. Dès lors, « Il faut changer la literie très régulièrement, plusieurs fois par an, tenir compte d’un budget linge de maison et de toilette, avoir un stock suffisant de produits d’entretien. Il faut garder en tête que la concurrence s’effectue sur le prix, pas sur les services, pourtant indispensables. » Comme le souligne Pierre-Camille Hamana, le fondateur du service d’automatisation des échanges entre hôtes et voyageurs Smartbnb. L’objectif est clair, obtenir la meilleure note possible. Et cela implique de se montrer vigilent sur de multiples points. Comme la qualité de l’accueil, la localisation du bien, la propreté, ou encore la communication et le rapport qualité / prix.

Auteur de l’article : Chris