Comment expliquer le retour de l’inflation ?

Mais qui sont, en réalité, les véritables coupables qui pourraient expliquer le retour de l’inflation en France ?

En France, le niveau d’inflation reste coincé aux alentours de 1 %. Grâce à Xerfi ; l’institut d’études privé et indépendant spécialisé dans l’analyse économique, il est possible d’en découvrir les trois causes.

Le pétrole

Premier facteur capable d’expliquer le retour de l’inflation. Ici, les cours du baril ont été “multipliés par plus de deux depuis 2016, passant de 30 euros le baril environ à 65”. Cette progression a impacté les tarifs des différents produits pétroliers à la hausse. De 22 % sur une année. La conséquence ne s’est pas fait attendre ; une augmentation de 13 % des prix de l’énergie.

L’impact de la fiscalité sur l’inflation

Pour le prévisionniste de Xerfi, il est également question de souligner l’importance de “l’alourdissement de la fiscalité sur les carburants et le tabac”. Faits mis en œuvre par le gouvernement. Et cette tendance n’est pas prête de trouver un terme. En effet, l’alourdissement de la fiscalité entend bien se poursuivre d’ici 2022. Sur le gazole cette fois-ci. Le tabac connaît également une hausse très forte. 16,8 % sur une année. En 2019, deux nouvelles hausses de 50 centimes sont déjà prévues.

Quel impact de la météo sur l’inflation ?

L’impact de la météo sur l’inflation n’est pas à négliger. Alexandre Mirlicourtois, expert de Xerfi, souligne alors que l’impact de la météo est “visible dans l’évolution des prix des produits alimentaires frais : en hausse de près de 7%, ils sont à l’origine de près de 0,2 point de l’inflation totale”. Avant de rajouter que “L’inflation ne vient donc pas d’une reprise d’activité, mais elle a des causes exogènes”.

Auteur de l’article : Chris