Les 25 ans qui ont changé le commerce mondial

À l’heure actuelle, le commerce mondial connaît une rupture, dénonciatrice d’une nouvelle ère de la mondialisation.

Le ratio exportations sur PIB Mondial a évolué, et ce dernier permet également d’en prendre des mesures. Retour sur les années 1990, et sur les 25 ans qui ont changé le commerce mondial.

Le début des années 1990 a vu un démarrage difficile du commerce mondial, avant une forte évolution en 1994. Sur les trois années suivantes, le commerce mondial connaîtra une forte envolée, notamment grâce, en partie, à la synchronisation des régions du monde. Dès lors, c’est à partir de là que les mouvements de délocalisations vers les pays émergents ont lieu. Et dès 1998, une première cassure se dévoile, suite à la crise des pays émergents. Ces mêmes pays connaîtront une récession brutale suite à la sortie massive des capitaux. Dans les années 2000, trois nouvelles ruptures. Notamment suite à Internet, à l’entrée de la Chine dans l’OMC et à l’introduction de l’euro, en 2002.

Quel bilan en tirer ?

La nouvelle crise de 2008-2009 sera cinglante. La production se retrouvera dans les grandes zones continentales, et les chaînes de valeur raccourcissent. Ici, il est question d’un mouvement de régionalisation, centré sur trois blocs. Le pôle américain est emmené par les États-Unis, tandis que le pôle Européen est centré autour de l’Allemagne. Enfin, le pôle Asie voit une rivalité entre Chine et Japon. Tout cela apporte de lourdes conséquences sur l’évolution des exportations mondiales. Si cette reprise mondiale s’accompagne d’une ; légère, embellie du commerce international, difficile de passer outre les tendances de repli. Qui marquent, comme à chaque fois, le basculement d’une nouvelle phase de mondialisation.

Auteur de l’article : David Delair

Responsable éditorial - Banque Finance Immobilier Corporate. Retrouvez-moi sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/david-delair-356411158/ et sur Twitter : https://twitter.com/FinanceEconomie