Pourquoi l’inflation est bonne pour les emprunteurs ?

Au fil du temps, l’inflation permet de réduire le poids du financement global.

La période de taux bas est un atout de taille pour les emprunteurs. En effet, de telles conditions permettent l’obtention d’argent à moindres frais, et ce serait encore mieux en cas de future inflation.

Sur le papier, l’inflation est très utile pour réduire la charge de l’emprunt dans le temps. Petit exemple. Une personne emprunte 67 800 euros sur dix années, à un taux de 1,2 % pour acquérir un logement. Dans cette situation, elle devra rembourser 600 euros par mois. Avec un revenu de 2 000 euros, la charge sera de 30 %. En imaginant une inflation positive, le poids du crédit diminuera. Avec une inflation, en exemple, de 2 %, la mensualité restera à 600 euros, mais les revenus passeront à 2 040 euros. Le poids du remboursement serait alors à 29,41 %. Si la situation se maintient sur dix ans, la charge de la dernière année serait de 25,1 %.

Le même constat pour les placements

Dans le cas d’une personne qui emprunte 100 000 euros sur dix ans à 1,2 %, avec l’ambition de placer ce capital au même taux. Lors de la première année, elle obtiendra 120 euros, et paiera autant d’intérêts à la banque. Néanmoins, si l’inflation augmente à 2 %, la charge restera toujours à 120 euros, mais un gain net sera aussi présent. Au bout de dix ans, ce gain serait de 1 140 euros, uniquement grâce à l’inflation. Bien que cela ne soit que des exemples, ils ont pour but de mettre en avant les effets bénéfiques que peut avoir l’inflation, aussi bien sur les emprunts, que sur les placements.

Auteur de l’article : Chris