Un nouveau facteur contribuant au chômage: les robots !

D’après une étude Roland Berger pour le Journal du dimanche du 26 octobre, 3 millions d’emplois auraient disparus en raison du recours aux robots. Il semblerait que les automates soient à présent les meilleurs amis e l’homme.

Les robots prenant la place des humains sont une banalité la science-fiction mais deviennent notre plus grande peur dans la réalité. Une Roland Berger pour le Journal du Dimanche du 26 octobre n’arrange d’ailleurs pas les choses. En effet, elle estime que d’ici 2025, 20% des tâches seront automatisées et que pas moins de 3 millions de salariés seront remplacés par des machines les conduissant donc au chômage. Des chiffres qui font froid dans le dos!

Cette réalité toucherait plusieurs secteurs comme l’agriculture, l’hôtellerie, les administrations publiques, l’armée et la police. L’éducation, la santé et la culture seraient les seuls secteurs à échapper à cette automatisation.
Donc , vous l’avez compris on attribuerait à présent aux robots des tâches importantes. Ces derniers pourraient occuper des emplois non qualifiés et des emplois qualifiés. Encore un détail qui montre que personne ne sera épargné par le remplacement de l’humain par la machine. Imaginez des robots comptables, juristes et même journalistes comme le précise Hakim el Karoui, associé au cabinet Roland Berger.

 

 

 

 

Les robots et l'emploi
Les robots et l’emploi

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire