Mustpha Kamal Nabli

Disait-on pas qu’on ne change pas une équipe qui gagne?

Mustpha Kamal NabliFaut-il suivre le courant pour garder son poste ? C’est en tout cas ce qu’avancent plusieurs suite au limogeage de Mustapha Kamel Nabli, gouverneur démis de la Banque Centrale de Tunisie.

Suite à l’annonce de son remplacement par Moncef Cheikh-Rouhou, M. Nabli se voit attribuer le trophée du meilleur gouverneur de Banque Centrale en Afrique en 2012 parmi 52 autres gouverneurs des banques centrales africaines.

Cette distinction ne fait pas le bonheur de la troïka qui devra officialiser le remplacement de Mustapha Kamel Nabli lors d’une séance extraordinaire de l’Assemblée Constituante.

M. Cheikh-Rouhou, une compétence que personne ne peut nier, prendra les rênes de la Banque Centrale de Tunisie succédant ainsi au vainqueur du trophée African Banker. Ainsi, M. Cheikh-Rouhou se retrouve devant une performance qu’il doit atteindre pour faire taire ceux qui le critiquent.

Quoi que, des questions se posent quant au limogeage de M. Nabli. Disait-on pas qu’on ne change pas une équipe qui gagne?

Mustapha Kamel Nabli
Mustapha Kamel Nabli

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.