Viande

Pourquoi le tunisien ne peut pas boycotter les viandes rouges !

L’Organisation de la Défense du Consommateur (ODC), a appelé tous les tunisiens à boycotter les viandes rouges (achat et consommation), les 23,24 et 25 mars 2012.

Nous avons eu recours à l’arme du boycott afin de pousser le consommateur à assumer sa responsabilité et de faire pression pour abaisser les prix”, a indiqué Mohamed Ben Mustapha Zarrouk, chargé des services, de la qualité, des prix, des services bancaires et de l’assurance, au sein de l’ODC.

Au cours d’une conférence de presse tenue, vendredi au siège de l’organisation, le responsable a indiqué que cet appel est «un acte de sensibilisation», ajoutant que la conjoncture actuelle nécessite un programme exceptionnel visant à abaisser les prix ».

Le programme mis en place par le gouvernement afin faire face à la hausse des prix, reste insatisfaisant, a-t-il relevé, précisant que les autorités n’ont pas utilisé “le mécanisme de tarification”, un outil accordé par le conseil supérieur de la compétitivité.

Cependant, face aux prix exorbitants des viandes rouges et le pouvoir d’achat du citoyen tunisien en constante baisse, la consommation de la viande rouge s’est diminuée depuis plusieurs mois, non pas par boycott mais à cause de la difficulté du citoyen moyen à s’acheter un kilo de viande qui atteint les 17 dinars. A noter que ce n’est pas le tunisien qui boycotte les viandes rouges mais ce sont les viandes rouges qui boycottent les plats des tunisiens…

Il est donc impératif de revoir les mesures qui pourraient faire pression sur ces prix.

viande
Pourquoi le tunisien ne peut pas boycotter les viandes rouges !

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.