48ème anniversaire de l’évacuation : Un devoir de mémoire

Hippo Dirutus est un groupe de jeunes actifs regroupés sur Facebook pour mener des actions de bénévolat et organiser des événements dont le seul objectif est d’améliorer le cadre de vie de la ville de Bizerte. Leur rattachement à la patrie et à l’histoire glorieuse de la ville de Bizerte notamment pour ce qui est de son rôle dans l’indépendance de la Tunisie ont été les principales raisons d’organisation des festivités commémoratives du 48ème Anniversaire de l’Evacuation de Bizerte et ce en mettant en place un programme varié et consistant afin de donner un cachet spécial à cet événement exceptionnel.

Fête de l'évacuation 2011Les festivités ont commencé la veille du 15 octobre par l’organisation d’une séance d’allumage de plus de 300 bougies au niveau du square des martyrs (jardin habib bouguatafa) sous forme d’un tableau original avec inscription des dates 1963 – 2011 et du chiffre 48 et dont la beauté a été appréciée par les présents, une fois les lumières du jardin ont été éteintes.

Le Samedi 15 Octobre 2011, s’est tenue au niveau d’un hôtel de bizerte une Conférence-débat sur le thème « de la bataille de Bizerte à l’évacuation : un devoir de mémoire» à laquelle ont pris part : M. Rachid TERRASS (Maire de Bizerte en 1963), M. Mohamed Ali GARCI (Professeur Universitaire et chercheur en la matière) M. Ali BEN SALEM (doyen des résistants et président de la section de Bizerte de la Ligue des Droits de l’Homme).

Les 200 invités ont beaucoup apprécié les interventions et les témoignages qui toutes s’accordent qu’il est plus que temps d’accorder réparation d’un déni majeur dont ont été victimes des innocents, victimes d’un président qui cherchait son intérêt personnel eu égard au contexte de l’époque.

Fête de l'évacuation 2011« Nous savons que cette période difficile (du 19 au 23 juillet 1961) est encore ancrée avec douleur dans les esprits des bizertins et nous avons le devoir de nous rappeler les tragiques moments de cette bataille et des vrais mobiles de cet affrontement qui a coûté la vie à des milliers de victimes, des civils essentiellement » déclare un membre du groupe organisateur de la conférence.

M. GARCI, documents et photos à l’appui, a démontré la sauvagerie, avec laquelle les militaires français se sont comportés lors de cette bataille de l’Etat français ; chose archivée dans un document (rapport de la commission internationale des juristes en septembre 1961) qui démontre que la France a commis des crimes de guerres flagrants et s’est posé la question sur le silence observé par l’Etat tunisien sur ces atrocités sans condamner ou demander qu’une justice soit rendu.

En marge de cette conférence, et pour qu’ils ne restent pas les oubliés de l’histoire, les membres du groupe ont rendu hommage à 6 familles des martyrs de la bataille de Bizerte ( 3 de Bizerte : Habiba JEBALIA, M’hamed NOUIR, Amor CHAKROUN, 2 de Menzel Bourguiba : Mohamed Salah AYARI, Ali MADHI et 1 de Mateur : Ahmed NAOUALI) et ce en distribuant des trophées commémorant l’évènement.

Fête de l'évacuation 2011Notons au passage que tous les présents étaient touchés par l’intervention de M. Jamel AYARI, qui affirme que depuis 50 ans, c’est la première fois qu’on rend hommage à son frère martyr à l’âge de 20 ans.

Au hall de l’hôtel, outre l’exposition vente de livres interdits auparavant, le groupe « Hippo Dirutus » a exposé plus de 70 photos et anciens documents relatant la bataille de Bizerte de juillet 1961 et l’évacuation du 15/10/1963 (notamment les manchettes des journaux de l’époque afférentes aux premières festivités organisées par Bourguiba en Décembre 1963).

La journée a été clôturée de la belle manière avec l’organisation, d’un concert musical des talentueux frères les GARBY’S.

En raison des conditions climatiques, d’autres composantes du programme des festivités prévues en plein air n’ont pas été tenues ; cependant les membres du groupe ont promis de procéder à l’exposition au public et dans l’endroit désigné initialement (square des Martyrs Habib Bouguatfa) des photos et documents .

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

3 commentaires sur “48ème anniversaire de l’évacuation : Un devoir de mémoire

    bishbish

    (19 octobre 2011 - 13:36)

    Bravo à ces jeunes l’originalité dans votre programme c’ de rendre hommage aux vrais martyrs de la bataille de bizerte et pas toujours les même noms.
    pour le spectacle des bougies j’ai vu vos photos sur facebook c’été splendide
    Bonne continuation
    vive la jeunesse et vive la Tunisie

    bizerta boys

    (21 octobre 2011 - 10:47)

    vraiment BRAVO
    un travail de PRO fait par des jeunes
    vous êtes une fierté pour Bizerte

    firas kamoun

    (18 février 2012 - 16:22)

    je suis fils d’anciens combattants de la guerre d’evacuation de bizert, comment vous joindre,comment rencontrer les collegues de mon pere , et leurs enfants

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.