Dix égyptiens tués à Tobrouk en Libye

Dix égyptiens ont été tués en LibyeLE CAIRE – Dix Egyptiens ont été tués par balles dans la ville libyenne de Tobrouk, non loin de la frontière avec l’Egypte, a indiqué lundi à l’AFP un médecin égyptien qui tentait de se rendre en Libye, citant des Egyptiens fuyant le pays.

Le Dr Seif Abdel Latif, membre du syndicat des médecins égyptiens, a raconté qu’il tentait de se rendre en Libye lundi avec une équipe de secours lorsque le groupe a été empêché de traverser la frontière au poste frontière de Solum, en Egypte.

Les gardes-frontières égyptiens les ont cependant autorisés à faire renter les médicaments et deux médecins en Libye.

« C’est alors qu’on a vu un groupe d’Egyptiens, originaires de la province de Charkiya, et fuyant la Libye à bord de trois bus, qui nous ont dit que dix ressortissants égyptiens avaient été tués par des tirs de mitraillettes à Tobrouk », ville de la côte méditerranéenne.

Selon eux, les dix Egyptiens ont été tués « par des bandes armées, des mercenaires » libyens.

Dans un discours la nuit dernière, Seif Al-Islam, le fils du dirigeant libyen contesté Mouammar Khadafi, a affirmé que la Libye était la cible d’un complot étranger. Il a clamé que des éléments libyens et étrangers (Tunisiens, Egyptiens, etc.) tentaient de détruire l’unité du pays pour instaurer une république islamiste.

Plus de 200 Tunisiens, disant craindre « pour leur vie », ont fui lundi la Libye pour rentrer à Tunis. On ignore le nombre d’Egyptiens ayant quitté ces derniers jours la Libye.

(©AFP / 21 février 2011 19h16)

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.