Pourquoi y a-t-il douze mois dans une année ?

C’est devenu une habitude ; une année comporte douze mois, mais pourquoi ?

Dans les faits, la Terre fait le tour du soleil en une année, une année composée de douze mois. Mais pourquoi diviser l’année en douze mois ? D’autant que certains durent plus longtemps que d’autres.

Avant tout, il convient donc de débuter avec l’origine du mot mois, et de son sens. Dans les faits, ce mot viendrait du latin mensis et du grec mene, signifiant lune. Les mois lunaires ; qui sont appelé lunaison, durent 29 jours. Dans les faits, un mois ; à l’exception de février, dure 30 ou 31 jours. Même là, la différence est bien présente entre les mois habituels, et la période lunaire. Pour se repérer dans l’année, l’humain avait pris en compte la lune pour référence. En effet, cette dernière possède une régularité, aussi bien dans ses phases que dans son mouvement. La nouvelle lune marquant notamment le début du mois.

Quelle est l’origine du calendrier ?

Historiquement, ce sont bien les Romains qui ont nommé les mois. Et le cycle de la lune marquait la durée du mois. Pour les Romains, il n’y avait que dix mois, mars étant le premier et décembre le dernier. Le décalage provoqué par l’absence de deux mois a été revu par le second roi de Rome, Numa Pompilio. Pour faire face aux mois trop courts (29 jours), des mois intercalaires ont été mis en place. Portant donc certains mois à 31 jours. L’absence de l’intégralité des mois à 30 jours est simple ; par superstition des Romains, pensant que les chiffres paires portaient malheur. Aujourd’hui encore, quelques modifications de calendrier sont constatées. Mieux, tous les quatre ans, un jour est inventé.

Auteur de l’article : Chris