Ces 5 tableaux sont les plus chers de l’histoire de l’art

Le monde de l’art peut réserver des merveilles incroyables, qui valent clairement une fortune.

Si tout le monde possède ne serait-ce qu’un tableau dans son foyer, peu de monde, en revanche, possède des toiles à plusieurs millions de dollars. Si ces dernières sont souvent la chasse gardée des musées, certaines sont pourtant bien acquises par des collectionneurs privés.

Ici, il est question de revenir sur ces 5 tableaux qui sont les plus chers de l’histoire de l’art. Et l’on débute avec un peintre dont les œuvres sont facilement reconnaissables, Pablo Picasso. Bien que ses tableaux divisent de part leur esthétisme, les tableaux du peintre atteignent toujours une cote folle. Ainsi, le tableau Les Femmes d’Alger (version O) qui date de 1955 aura battu un record en devenant le tableau le plus cher aux enchères de l’histoire. Il a été vendu chez Christie’s, à New-York, pour la somme de 161,5 millions de dollars. Prochain tableau, Woman III de Willem de Kooning. Ce tableau arrive à la quatrième place des tableaux les plus chers de l’histoire de l’art, en affichant une vente à 162 millions de dollars. L’acquéreur n’est autre que Steven A. Cohen, la 35e fortune des États-Unis.

Les trois tableaux les plus chers

Troisième des tableaux les plus chers de l’histoire de l’art, No. 5. Cette œuvre signée Jackson Pollock date de 1948 et aura séduit un acheteur anonyme, contre la somme de 165 millions de dollars. Les sommes s’envolent avec les deux tableaux les plus chers de l’histoire de l’art. Peinture de Paul Cézanne datant de 1892, Les joueurs de cartes auront séduit la famille royale du Qatar. 274 millions de dollars ont été déboursés pour en faire l’acquisition. Enfin, le tableau le plus cher de l’histoire de l’art n’est autre que la peinture Quand te maries-tu ? de Paul Gauguin. Un acheteur inconnu n’a pas hésité à offrir 300 millions de dollars pour récupérer cette peinture de 1892.

Auteur de l’article : Chris