[MAJ]Affrontements entre l’armée tunisienne et des suspects armés à Douz

Un flux d’informations a ratissé la blogosphère le soir du vendredi 19 août 2011 annonçant des affrontements entre les militaires tunisiens et un groupe d’individus armés à Douz faisant plusieurs blessés des deux cotés.

Selon les premières informations qui nous sont arrivées, le groupe armé serait composé d’individus d’origine libyenne qui auraient accédé au territoire tunisien via les frontières tunisiennes avec l’Algérie et utiliseraient environ 15 voitures remplies d’armes.

Les forces militaires serait intervenues en compagnie de la garde nationale pour neutraliser les suspects qui auraient ouvert le feu causant un éclatements d’échange de tirs engendrant des blessés des deux côtés.

Aucune source officielle n’a encore infirmé ou affirmé l’information de ces affrontements entre l’armée tunisienne et ce groupe d’individus.

Mise à jour

Le deuxième groupement territorial saharien de l’armée nationale mène actuellement une opération de ratissage dans la localité “Alouet Karnafa”  de Karaat Bouflija, située à 70 kilomètres à l’extrême sud de la délégation de Douz (gouvernorat de kébili) et à la limite du gouvernorat de Tataouine. De violents affrontements se sont déclenchés vendredi en fin de journée entre le deuxième groupement de l’armée et les éléments infiltrés dans cette localité (500 kilomètres au sud de la capitale), provoquant plusieurs victimes dont le nombre est encore indéterminé.

Des sources militaires dans la région ont affirmé que des affrontements et des échanges de coups de feu intensifs se sont poursuivis du crépuscule vendredi jusqu’aux premières heures de l’aube de la journée du samedi.

C’est un citoyen de Douz qui aurait découvert l’infiltration de ces éléments à bord de voitures 4×4 sans immatriculation, transportant des armes de pointe, à l’heure de la prière d’Al Moghreb, à l’entrée à la localité “Alouet Karnafa”.

Il en a immédiatement informé le chef du poste de police de ”Karaat Bouflija”, située à la limite des gouvernorats de Tataouine et de Kébili qui s’est déplacé sur place. A son arrivée sur les lieux, les éléments suspects lui ont tiré dessus, ce qui a nécessité l’intervention des forces de l’armée nationale, lesquelles encerclent le site depuis hier.

D’importants renforts militaires venus des villes de Kébili, Douz et Matmata ont été déployés dans la région. Un climat de peur et d’appréhension règne chez les habitants du gouvernorat de Kébili. Ils ne comprennent pas les motivations de ces groupes dont l’identité n’a pas encore été déterminée, d’autant plus que leurs véhicules ne portent pas de plaques d’immatriculation.

De son côté, le ministère de la Défense nationale confirme, dans un communiqué, qu’une patrouille de l’armée a été la cible, vendredi à 18h15, de coups de feu quand elle s’est rendue, à Karaat Bouflija (Délégation de Douz), sur la base d’une information fournie par un citoyen, sur l’existence de voitures suspectes dans cette région.

Des affrontements, précise le ministère dans un communiqué, ont eu lieu entre les deux parties, sans faire de victimes du côté militaire tunisien.

Le communiqué ajoute que les opérations de ratissage se poursuivent, avec des moyens aériens et terrestres et que des traces de cinq voitures se dirigeant vers le sud, ont été identifiées.

Douz: Affrontement entre les militaires tunisiens et un groupe d'individus armés
Douz: Affrontements entre les militaires tunisiens et un groupe d'individus armés

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire