Une femme se fait tatouer ses amis Facebook sur le bras

Une jeune femme d’origine Néerlandaise a décidé de faire un tatouage assez spécial en son genre. En effet, cette femme voulait être une initiatrice d’un nouveau type de tatouage qui est de marquer sa peau par ses amis Facebook. Eh oui, ses amis Facebook !

On avait l’habitude de taguer nos amis dans les photos qu’on publie sur nos albums Facebook, mais là on commence à taguer nos amis du réseau social dans notre peau, carrément notre corps !

Ce réseau social qui a ensorcelé la majorité des internautes par ses fonctionnalités, commence à faire perdre la tête à certains comme cette femme néerlandaise qui confirme que sa décision était réfléchie et qu’elle a demandé d’abord la permission de ses amis pour pouvoir tatouer leur photo de profil Facebook sur son bras. Elle a aussi détaillé qu’elle n’a pas tatoué toute sa liste d’amis mais plutôt ses amis proches qui sont au nombre de 152.

Une nouvelle ère qui semble assez étrange avec ce type de réseau social qui a, apparemment, des effets subliminales sur notre subconscient. Faisons, donc, gaffe sur ce que nous partagions sur Internet.

Auteur de l’article : Nadia M.

Passionnée par l'art de la critique, je me nomme Nadia Marzouki, agée de 23ans, actuellement étudiante en master de recherche en Marketing. Mon profil de "marketeuse" m'a poussé à faire des recherches dans de multiples domaines tels que la publicité, la culture, le business international, les sciences naturelles, la psychologie, la sociologie et tout ce qui se termine par "gie"... Eperdument exaltée par la lecture des livres comme ceux de Paulo Coelho, Marc Levy, Guillaume Musso, Anna Gavalda... ceci m'a permis de me concentrer à mon tour sur l'écriture. Passionnée aussi par l'astronomie, j'essaye toujours d'etre up to date quant aux événements qui se déroulent dans la cité des sciences. En résumé, je suis une mordue de télévision, d'événements culturels et de lecture de tous genre de livres; je suis impatiente de commencer à écrire pour Tixup afin de partager mes découvertes avec les lecteurs.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.