Vietnam: Un père et son fils retrouvés cachés dans une foret depuis quarante ans

Digne des plus grands filmes, c’est l’histoire incroyable de deux hommes, un père et son fils qui ont passé quarante années dans la forêt, à l’abri des bombes et des fusillades qui ont ravagé leur village durant la guerre du Vietnam.

Ho Van Thanh, aujourd’hui âgé de 82 ans, et son fils Ho Van Lang, 41 ans, cachés à l’abri des bombes et des fusillades de la guerre du Vietnam, ils ont été retrouvés le 7 août par la police de la province de Quang Ngai après avoir été aperçus par des villageois, rapporte dtinews.

Le père avait fui le village il y a quarante ans, emmenant avec lui son fils, alors nourrisson, ils sont les seuls rescapés d’un bombardement qui avait tué la mère de famille et deux autres de ses enfants, selon un patriarche du village. Il avait construit une cabane dans les arbres à six mètres de hauteur pour se protéger des animaux sauvages, avec des outils qu’il avait fabriqué lui-même. Les vêtements du père et du fils étaient faits d’écorces d’arbres.

Le père souffrant

La police les a retrouvés, le père dans un piteux état. Ils ont été ramenés au village mais sont encore impressionnés par la présence d’hommes autour d’eux. «Ce qui les perturbe le plus, ce sont les gens qui viennent les observer, a expliqué un élu du village. Ils ne parlent pas le langage des Viet et n’utilisent que quelques mots d’une langue qui appartient à une minorité ethnique, ainsi que le langage corporel.»

Les deux hommes sont actuellement sous surveillance permanente, le mauvais état de santé du père fait redouter aux autorités une fuite pour retourner dans la forêt, qui pourrait lui être fatale.

 

Capture d'écran du site dtinews.vn. DTINEWS.VN/
Capture d’écran du site dtinews.vn. DTINEWS.VN/

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.