Heracleion, la cité égyptienne perdue sous la mer

Disparu depuis 1200 ans sous la méditerranée, l’ancienne ville égyptienne de Heracleion a été découverte sous la mer il y a quelques temps et les archéologues commencent à en dégager les mystères qui coïncident jusque là avec les histoires anciennes.

Fondée autour du 8ème siècle avant notre ère, elle a été retrouvée 45 mètre sous la surface de la mer à 6,5 Km.

Son nom était presque effacé de a mémoire de l’humanité car elle n’existe que dans les textes classiques anciens et aucune trace de cette ville n’a été retrouvée avant sa découverte en 2000 par l’archéologue Franck Goddio et le IEASM ( Institut européen pour l’archéologie sous-marine ) grâce à de rares inscriptions trouvées témoignent de son existence passée.

La ville est située dans une zone de recherche globale de 11 sur 15 kilomètres dans la partie ouest de la baie d’Aboukir. C’est à l’aide d’équipements très sophistiqués que Franck Goddio a réussi à localiser précisément son emplacement puis à remonter à la surface des vestiges de la cité engloutie. Ils ont ainsi découvert 64 bateaux enfouis dans l’argile épaisse et le sable qui recouvre le fond de la mer, des pièces d’or et des poids faits de bronze et de pierre, des statues de 5 mètres de haut ainsi que des centaines de petites statues représentant des divinités passées, des stèles de pierre gravées en hiéroglyphes ou en grec ainsi que des dizaines de petits sarcophages qui auraient autrefois contenues animaux momifiés.

Les premières recherches suggèrent que la Cité a été engloutie à la suite de phénomènes géologiques et de l’élévation du niveau de la mer. L’analyse de l’emplacement indique ainsi une liquéfaction passée du sol. Ce phénomène localisé a pu être déclenché par l’action d’une grande pression sur un sol riche en argile et en eau. La pression des grands bâtiments, combinée à une surcharge de poids due à une inondation inhabituellement élevée ou à un raz de marée a pu considérablement comprimer le sol et forcer l’expulsion de l’eau qui y était contenue. L’argile perdant rapidement du volume crée alors un affaissement soudain. Un tremblement de terre peut également avoir provoqué un tel phénomène. Ces facteurs ont pu causer d’importantes destructions et expliquer la submersion d’Heracleion.

Auteur de l’article : Nadia M.

Passionnée par l'art de la critique, je me nomme Nadia Marzouki, agée de 23ans, actuellement étudiante en master de recherche en Marketing. Mon profil de "marketeuse" m'a poussé à faire des recherches dans de multiples domaines tels que la publicité, la culture, le business international, les sciences naturelles, la psychologie, la sociologie et tout ce qui se termine par "gie"... Eperdument exaltée par la lecture des livres comme ceux de Paulo Coelho, Marc Levy, Guillaume Musso, Anna Gavalda... ceci m'a permis de me concentrer à mon tour sur l'écriture. Passionnée aussi par l'astronomie, j'essaye toujours d'etre up to date quant aux événements qui se déroulent dans la cité des sciences. En résumé, je suis une mordue de télévision, d'événements culturels et de lecture de tous genre de livres; je suis impatiente de commencer à écrire pour Tixup afin de partager mes découvertes avec les lecteurs.

Laisser un commentaire