Statue rapatrié en Grèce en raison de nudité

En raison de la nudité, le Qatar voulait habiller des statues grecques, la Grèce les rapatrient !

De pudeur, les autorités qataris locales voulaient couvrir statues antiques des athlètes grecques. Le ministère grec de la Culture a refusé et a rapatrié les œuvres qu’il a qualifié de scandaleuses.

La Grèce a repris possession de deux statues  qui n’ont pas pu être exposées au Qatar comme prévu, en raison de la nudité de leur sujet, a-t-on appris mardi auprès d’une source proche du ministère de la Culture grec.

Une source a indiqué à l’Agence France Presse que “Les statues sont revenues en Grèce, les organisateurs au Qatar voulaient couvrir le sexe des statues avec des tissus noirs”. “Elles n’ont jamais été exposées, elles sont retournées à l’entrepôt et revenues le 19 avril” a-t-elle ajouté.

Les statues représentent deux jeunes hommes nus, comme l’étaient les athlètes olympiques de l’Antiquité, la première datant de l’époque archaïque (6e siècle avant JC) et la deuxième étant la copie romaine d’un athlète grec classique.

Statue rapatriée du Qatar en raison de pudeur
Statue rapatriée du Qatar en raison de pudeur

Me Costas Tzavaras, secrétaire d’État à la Culture grec, s’était rendu à Doha le 27 mars dernier pour l’inauguration de l’exposition au Musée du Sport et de l’Olympisme du Qatar, indiquant qu’elle ouvrait “un pont de l’amitié” entre les deux pays.

L’exposition retrace toute l’histoire des Jeux, de l’Antiquité aux Jeux modernes, est organisée en partenariat avec ExxonMobil Qatar et est ouverte jusqu’au 30 juin.

Auteur de l’article : Iheb Ab

Laisser un commentaire