Total se mobilise pour sensibiliser aux enjeux de sécurité routière les sociétés qui transportent ses produits pétroliers en Afrique et au Moyen-Orient

TUNIS, Tunisie, 4 octobre 2013/African Press Organization (APO)/ — En Afrique et au Moyen-Orient, les accidents liés au transport routier font encore trop de victimes, notamment parmi les jeunes. Pour Total (http://www.total.com), dont 15 millions de tonnes de produits pétroliers y sont transportées chaque année, par plus de 6 400 camions, sur près de 240 millions de kilomètres, la sécurité routière est un enjeu majeur. Dans le cadre de sa stratégie globale en matière de transport routier et de la mise en œuvre de différents programmes auprès de l’ensemble de ses parties prenantes pour faire reculer le nombre d’accidents, le Groupe se mobilise à nouveau.

Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/total.jpg

Quelque 600 représentants des 300 sociétés de transport avec lesquelles les filiales Marketing & Services de Total ont contracté en Afrique et au Moyen-Orient, seront ainsi réunis dans le cadre de conventions qui se dérouleront successivement à Tunis, Ouagadougou, Kampala et Douala, d’octobre 2013 à janvier 2014. Celles-ci se tiendront toutes en présence de membres du comité directeur de la direction Afrique/Moyen-Orient de la branche Marketing & Services du Groupe.

Ces conventions, d’une durée de deux jours chacune, constitueront de véritables séances de travail qui permettront non seulement de rappeler aux transporteurs présents les standards et techniques de management du transport que Total requiert, mais aussi de partager avec eux les retours d’expérience et bonnes pratiques autour de quatre thèmes fondamentaux : la gestion des chauffeurs, la gestion des véhicules, la gestion des tournées et la gestion HSEQ.

Venant compléter et illustrer les programmes et dispositifs existants ‒, PATROM, SMT, Inspection des Transporteurs ou encore Règle d’or Circulation (1) ‒, ces conventions représentent une opportunité unique pour toujours mieux fonctionner en réseau afin d’améliorer concrètement la sécurité du transport routier en Afrique et au Moyen-Orient.

(1) Voir ci-après le détail de chacun de ces dispositifs et programmes.

Distribué par l’Organisation de la Presse Africaine pour Total S.A.

Contact Presse : Saloua Annabi ([email protected])

A propos de Total

Total (http://www.total.com) est l’un des tout premiers groupes pétroliers et gaziers internationaux, exerçant ses activités dans plus de 130 pays. Le Groupe est également un acteur de premier plan de la chimie. Ses 97 000 collaborateurs développent leur savoir-faire à tous les niveaux de ces industries : exploration et production de pétrole et de gaz naturel, raffinage et distribution, gaz et énergies nouvelles, trading et chimie. Ils contribuent ainsi à satisfaire la demande mondiale en énergie, présente et future. http://www.total.com

Les activités Marketing & Services de Total en Afrique et au Moyen-Orient

En Afrique et au Moyen-Orient, dans 51 pays, Total est présent sur toute la chaîne de distribution de produits pétroliers ‒ réseau de stations-service, commerce général, lubrifiants, carburants aviation, bitume, GPL. Le Groupe y est l’un des leaders du secteur avec une part de marché estimée à 13%. Quelque 1,7 million de clients sont accueillis chaque jour dans l’une des 4 400 stations TOTAL présentes sur ce périmètre géographique.

Total en Tunisie

Filiale du groupe pétrolier Total, Total Tunisie compte 400 collaborateurs et génère 1 300 emplois indirects ; ses activités sont réparties entre 7 sites industriels et 152 stations-service avec une part de marché estimée à 21% dans la distribution de carburants. En 2012, Total Tunisie a investi 15 millions de dinars pour adapter et moderniser ses infrastructures.

PATROM (Programme d’Amélioration du Transport Routier)

Mis en place en 2003, le PATROM est un programme d’envergure déployé dans l’ensemble des filiales M&S en Afrique et au Moyen-Orient. L’objectif principal est de réduire le nombre d’accidents de la route en mettant l’accent sur la formation des chauffeurs et le suivi technique de la flotte. Cette démarche inclut l’ensemble des intervenants (transporteurs, chauffeurs…) dans une dynamique de progrès. Elle concerne tous les domaines du transport.

SMT (Système de Management du Transport)

Le SMT est une démarche de contrôle visant à compléter le PATROM. Instauré en 2010, l’initiative s’applique à l’ensemble des activités transport des filiales.

Dans le cadre de la démarche, des audits sont réalisés périodiquement se déclinant en cinq étapes :

– Evaluation du métier Transport dans les filiales ;

– Vérification de la bonne appropriation des outils Transport au sein des filiales selon six thématiques ‒ Réglementation, Achat, Exploitation, Environnement, Sûreté, Sécurité ;

– Vérification de la bonne déclinaison de la démarche PATROM sur le terrain ;

– Evaluation de l’activité Transport des filiales selon différents indicateurs de performance ;

– Elaboration d’un plan d’actions propre à chaque filiale et évaluation de la progression de ces dernières.

Inspection des Transporteurs

L’objectif de cette inspection est de réduire l’accidentologie sur les routes et de professionnaliser le management du transport sur le périmètre Afrique/Moyen-Orient.

La réalisation de cette ambition passe par l’identification :

– des transporteurs à risques ;

– des axes de progrès en filiale ;

– de bonnes pratiques à transposer à l’ensemble des filiales.

Afin d’atteindre ces objectifs, une cellule d’Inspection des Transporteurs visant à :

– assurer une inspection régulière des transporteurs sur des critères précis, parallèlement aux missions SMT en filiale ;

– renforcer la compétence et l’autorité du responsable Transport en filiale ;

– accompagner et dialoguer avec les filiales sur les enjeux liés au Transport.

Règle d’or Circulation

De nombreux accidents peuvent être évités en respectant quelques règles simples. Le groupe Total a mis en place 12 Règles d’or pour renforcer concrètement la culture sécurité de ses collaborateurs.

La deuxième Règle d’or concerne spécifiquement les transports et plus particulièrement la CIRCULATION des véhicules :

– Les limitations de vitesse et le port de la ceinture sont respectés.

– Les véhicules sont aptes à l’utilisation envisagée, inspectés et autorisés à être utilisés.

– Chaque conducteur est détenteur des permis correspondant au véhicule et au transport effectué.

– Les téléphones portables ne sont pas utilisés en conduisant.

– Les passagers et les marchandises ne sont pas transportés dans un même habitacle.

– Des conditions particulières sont prises en cas de conditions dangereuses pour la conduite.

– L’arrêt s’impose en cas de fatigue.

– L’accès et la circulation en zone à risque d’atmosphère explosive sont réglementés.

La direction Afrique/Moyen-Orient de la branche Marketing & Services de Total a décliné cette Règle d’or en y ajoutant six règles Métier transport spécifiques. L’objectif est de souligner les comportements à éviter ou à adopter à bord d’un véhicule en ciblant des situations à risque. Ces règles de prévention sont obligatoires pour l’ensemble des chauffeurs à l’intérieur et à l’extérieur des sites.

1. Je ne conduis pas de nuit. Je n’utilise pas mon téléphone portable en conduisant. Je porte la ceinture de sécurité.

2. Je ne conduis pas sous l’emprise d’alcool ou de drogue.

3. Je n’accepte pas de passager public dans mon véhicule.

4. Je respecte et contrôle la vitesse et le temps de conduite.

5. Je contrôle le véhicule avant tout déplacement ou chargement.

6. Je contrôle l’habilitation du chauffeur.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire