Martin Kobler, Chef de la MONUSCO, salue la décision de la CPI concernant un seigneur de guerre congolais

KINSHASA, République démocratique du Congo (RDC), 7 mars 2014/African Press Organization (APO)/ — Martin Kobler, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RD Congo, s’est dit très satisfait du verdict rendu aujourd’hui par la Cour Pénale Internationale, laquelle a reconnu l’ancien chef de milice, Germain Katanga, complice de crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

« Ceci doit servir d’avertissement supplémentaire aux groupes armés afin qu’ils cessent immédiatement toute attaque contre les civils et déposent leurs armes, » a souligné Martin Kobler, indiquant que la MONUSCO soutient pleinement les efforts que déploient la CPI et la justice congolaise pour combattre l’impunité en arrêtant et traduisant en justice de tels criminels.

Katanga a été reconnu coupable de complicité de crimes contre l’humanité, de meurtre, d’attaque contre la population civile, de destruction de biens et de pillages, ainsi que de crime de guerre.

« Combattre l’impunité est essentiel à la stabilisation de la RDC et à l’instauration d’une paix durable, » a conclu le chef de la MONUSCO.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.