Mécanisme de Coordination Tripartite sur la MINUAD entre l’Union Africaine, le Gouvernement du Soudan et les Nations Unies : Conclusions
LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Mécanisme de Coordination Tripartite sur la MINUAD entre l’Union Africaine, le Gouvernement du Soudan et les Nations Unies : Conclusions
LIENS SPONSORISES
ADDIS ABEBA, Ethiopie, 3 février 2014/African Press Organization (APO)/ -- 1. Le 2 février 2014, les représentants de l'Union africaine (UA), du Gouvernement du Soudan, des Nations unies et de l'Opération hybride UA – Nations unies au Darfour (MINUAD) se sont réunis à Addis Abéba, en Éthiopie, pour la dix-septième réunion du Mécanisme de coordination tripartite sur la MINUAD.

2. La délégation de l'UA était dirigée par l'Ambassadeur Smail Chergui, Commissaire à la paix et à la sécurité. La délégation du Gouvernement du Soudan était conduite par l'Ambassadeur Rahmatalla Mohamed Osman, Ministre délégué aux Affaires étrangères. La délégation des Nations unies était conduite par M. Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint chargé du Département des opérations de maintien de la paix, et Mme Ameerah Haq, Secrétaire générale adjointe chargée du Département de l'appui aux missions. Le Représentant spécial conjoint, Mohamed Ibn Chambas, a conduit la délégation de la MINUAD.


3. Dans leurs déclarations liminaires, les délégations des Nations unies et du Gouvernement du Soudan ont souhaité la bienvenue à l'Ambassadeur Chergui dans ses nouvelles fonctions de Commissaire de l'UA à la paix et à la sécurité, et lui ont exprimé leur plein soutien et leur coopération dans l'exercice de ses responsabilités. Tous les participants ont reconnu l'utilité du Mécanisme de coordination tripartite pour relever les défis liés à la mise en œuvre effective du mandat de la MINUAD. À la lumière des résultats de la Revue stratégique de la MINUAD, le partenariat entre le Gouvernement et la MINUAD est plus que jamais crucial pour permettre à la MINUAD de contribuer pleinement à la réalisation de l'objectif d'un Darfour stable et paisible.


4. Les participants ont discuté du déploiement actuel des personnels en uniforme de la MINUAD et du dédouanement des équipements appartenant aux contingents (COE). Il a été convenu que le Gouvernement du Soudan travaillerait avec la MINUAD au niveau technique afin de faciliter le déploiement rapide des contingents des pays contributeurs de troupes à la MINUAD et, partant, d'éviter des lacunes opérationnelles au Darfour. Les participants ont également reconnu que les capacités opérationnelles de certains des pays contributeurs de troupes et de personnels de police constituent un défi majeur à l'efficacité de la MINUAD dans l'exécution de son mandat, en particulier en ce qui concerne la protection des civils. Ils se sont félicités de l'accord conclu entre le Gouvernement du Soudan et la MINUAD au niveau technique pour remédier aux retards accusés dans le dédouanement des COE. Ils ont réitéré que l'exportation et l'importation des COE, particulièrement les équipements sensibles, feront l'objet d'une coordination avant tout déploiement, de manière à ce que les troupes ne soient, à aucun moment, privés de leurs COE. Les modalités de cette coordination seront discutées et déterminées au niveau technique.


5. Lors de la discussion sur la liberté de mouvement, les Nations unies et l'UA ont exprimé leur profonde préoccupation concernant la détérioration de la situation sécuritaire au Darfour en 2013, en raison de conflits tribaux, et les graves conséquences que cette situation a eues sur la protection des civils et l'acheminement de l'aide humanitaire. Afin d'améliorer la liberté de mouvement, et à la lumière des difficultés rencontrées, l'UA et les Nations unies ont exhorté le Gouvernement du Soudan à assurer la liaison avec les autorités locales dans les cinq États du Darfour, afin de les informer sur les positions du Gouvernement du Soudan afin d'assurer la pleine liberté de mouvement de la MINUAD.


6. Au cours de la discussion sur la Revue exhaustive de la MINUAD, conduite conformément à la résolution 2113 (2013) du Conseil de sécurité des Nations unies, les participants sont convenus de la nécessité de tirer avantage de cet exercice pour permettre à la MINUAD de se recentrer sur les aspects fondamentaux de son mandat et de capitaliser sur les progrès accomplis avec le Gouvernement du Soudan à travers le Mécanisme de coordination tripartite.


7. Les participants ont remercié l'Ambassadeur Rahmatalla pour sa participation active au Mécanisme tripartite et ont formulé, à son intention, des vœux de succès dans sa nouvelle affectation à New York.


8. À la demande du Gouvernement du Soudan, les participants sont convenus que la prochaine réunion aurait lieu en mai/juin 2014, à Khartoum, au Soudan.



Pour le Gouvernement du Soudan Pour l'Union africaine






Amb. Rahmatalla Mohamed Osman Amb. Smail Chergui

Ministère délégué aux Affaires étrangères p.i. Commissaire à la Paix et à la Sécurité


Pour les Nations unies






M. Hervé Ladsous Mme. Ameerah Haq

Secrétaire général adjoint chargé du Secrétaire générale adjointe

Département des opérations Département de l'appui aux missions (DFS)

de maintien de la paix (DPKO)


Voir aussi:

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)