La BAD rend un hommage solennel à Mandela, source d’inspiration pour son personnel

Agence-Presse // 13 December 2013 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE La BAD rend un hommage solennel à Mandela, source d’inspiration pour son personnel
LIENS SPONSORISES
TUNIS, Tunisie, 13 décembre 2013/African Press Organization (APO)/ -- Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) (http://www.afdb.org) a rendu un hommage solennel au défunt président sud-africain Nelson Mandela, jeudi 12 décembre à Tunis, en présence de représentants de l'ambassade d'Afrique du sud en Tunisie et de ressortissants de pays d'Afrique australe. L'assistance a ainsi célébré l'icône universelle combattant de la liberté, bâtisseur de la Nation arc-en-ciel et homme de paix.


Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/african-development-bank-2.png


Photo Donald Kaberuka: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/photos/donald-kaberuka-afdb-president.jpg


« Un cadeau pour l'humanité, une personnalité dominante pour l'Afrique et le monde entier, qui demeurera une des plus grandes figures de l'humanité. » Ces mots du président de la BAD, Donald Kaberuka, prononcés au cours de la cérémonie, reflètent à souhait la source d'inspiration que chacun des membres du personnel devrait désormais faire sienne dans ses actes quotidiens.


Citant feu Mandela, Kaberuka a rappelé qu'il avait appelé à « libérer les pauvres de la prison de la pauvreté ». Il estimait qu'à l'instar de la prison, de l'esclavage et de l'apartheid, la pauvreté est « une invention de l'homme », donc l'on peut en venir à bout. La BAD trouve dans cette conviction une motivation supplémentaire pour poursuivre la lutte inlassable menée par Mandela, jusqu'à son dernier souffle, contre la pauvreté.


Différents intervenants ont évoqué d'autres aspects de l'illustre personnalité, notamment le don de soi, le sacrifice pour les autres, souvent au détriment de sa vie familiale, sans aigreur ni amertume envers ses adversaires. Et ce grâce à une bonté sans pareille, une soif de justice, ainsi qu'une écoute des angoisses de ses ennemis, eux-mêmes prisonniers de leur peur. Une humanité transcendante en quelque sorte.


Pour le président de la BAD, les trois points à retenir sont : l'acharnement que tout homme doit avoir dans la défense de ses idéaux et convictions ainsi que de sa liberté, qui n'est jamais irréversible ; le pardon, car dans tout combat le vainqueur doit faire preuve de magnanimité, et enfin l'humanité, avec la reconnaissance de la faillibilité pour aller vers la perfection.


“Si Madiba se réveillait et nous demandait comment nous allons, serions-nous en mesure de lui répondre, quelle que soit notre place dans la société, personnalités influentes ou non, serions-nous en mesure de lui répondre : tu peux dormir en paix, Madiba, », a conclu Kaberuka


S'exprimant au nom de la communauté sud-africaine de la BAD, l'administrateur représentant l'Afrique du Sud, Shahid Khan, a dit sa tristesse, mais aussi sa fierté de commémorer la mémoire de celui que son pays a donné au monde. Un homme dont les vertus sont source de grande force pour des millions de personnes à travers le monde.


Pour sa part, le Premier secrétaire chargé des affaires économiques et politiques à l'ambassade d'Afrique du Sud en Tunisie, Graeme Bradley, a émis le souhait que les idéaux de Mandela soient repris par les dirigeants et que les jeunes leaders étudient sa vie.


Se référant à l'ouvrage « Un long chemin vers la liberté », il en a relevé le passage où Madiba écrit : « J'ai toujours su qu'au plus profond du cœur de l'homme résidaient la miséricorde et la générosité. Personne ne naît haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion. Les gens doivent apprendre à haïr, et s'ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l'amour naît plus naturellement dans le cœur de l'homme que son contraire. »


La cérémonie d'hommage a eu une tonalité œcuménique avec la récitation de différentes prières confessionnelles et une note festive avec l'interprétation par la communauté sud-africaine du chant religieux « Amazing Grace » dans la pure tradition gospel.


Distribué par APO (African Press Organization) pour la Banque Africaine de Développement (BAfD).


Voir aussi:

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)