FIN D’UN ATELIER REGIONAL SUR LA REVUE D’UN OUVRAGE SUR LES SYSTEMES FISCAUX DANS L’ESPACE CEDEAO

ABUJA, Nigeria, 10 décembre 2013/African Press Organization (APO)/ — Un atelier régional de cinq jours ayant réuni des experts en politique économique et en publication pour la compilation, la revue et l’édition d’un ouvrage sur «Le rendement et l’efficacité des systèmes fiscaux dans les Etats membres de la CEDEAO» vient de prendre fin à Lagos.

Les pays couverts par les études de cas organisées par l’Unité d’analyse des politiques économiques (EPAU) de la Commission de la CEDEAO avec l’appui financier de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) sont le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali et le Nigeria.

Afin d’améliorer la qualité du contenu de la publication pour la rendre plus accessible et utile à la prise de décision en matière de politique fiscale dans la région, l’EPAU a jugé nécessaire de soumettre les différentes études de cas à une revue rigoureuse de la compilation du livre qui en découlera ainsi que son édition.

Cet ouvrage sur le rendement et l’efficacité des systèmes fiscaux sera le deuxième livre de l’unité après une récente publication sur la mobilisation des ressources intérieures dans certains Etats membres de la CEDEAO.

L’atelier, qui a pris fin le 6 décembre 2013, a également été l’occasion pour les participants de voir dans quelle mesure l’EPAU pourrait développer des «documents de politique en bref» à partir des articles parus dans le «Journal de l’intégration ouest-africaine» ainsi que les monographies récemment publiées par l’unité.

L’expert en publication représentant la Commission de la CEDEAO à l’atelier a présenté un exposé décrivant le contenu type d’un bulletin d’information sur les activités menées par l’unité qui est chargée, entre autres, de l’analyse et de la recherche sur les politiques économiques en vue d’éclairer la prise de décision au niveau régional.

S’adressant aux participants, le directeur de l’unité, le Dr Félix N’Zué, a souligné l’importance d’un tel atelier en ce qu’il peut aider la Commission de la CEDEAO à atteindre plus efficacement son objectif d’intégration sous-régionale. Il les a remerciés pour la qualité de leurs contributions qui, a-t-il dit, enrichiront les différentes études pays.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.