Des pays acceptent de coopérer pour mettre fin au piégeage illégal d’espèces d’oiseaux protégées en Égypte et en Libye / Une réunion de coordination internationale convient d’un plan d’action
LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Des pays acceptent de coopérer pour mettre fin au piégeage illégal d’espèces d’oiseaux protégées en Égypte et en Libye / Une réunion de coordination internationale convient d’un plan d’action
LIENS SPONSORISES
BONN, République fédérale d'Allemagne, 5 décembre 2013/African Press Organization (APO)/ -- Le gouvernement de l'Égypte, en coopération avec l'Allemagne, la Suisse et d'autres partenaires, s'est engagé à évaluer et à agir davantage sur la question de la chasse non réglementée et des pratiques de capture d'oiseaux à l'aide de filets le long du littoral méditerranéen égyptien.

Cet accord a été conclu lors de la rencontre de hauts responsables de ces pays avec des représentants du Secrétariat de la Convention sur la conservation des espèces migratrices (CMS), des ONG et des experts de la faune sauvage dans le cadre d'une réunion d'une journée qui a eu lieu le 29 novembre 2013 sur le campus de l'ONU à Bonn, en Allemagne.

Cette réunion, qui était organisée et facilitée par le Secrétariat administré par le PNUE de l'Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie (AEWA) et était sponsorisée par le gouvernement allemand, se proposait de faire le point sur les informations disponibles concernant la capture d'oiseaux au moyen de filets.

La réunion a abouti à un plan d'action accepté par toutes les parties prenantes, qui a pour objectif d'assurer que la pratique du piégeage des oiseaux en Égypte et en Lybie soit à la fois durable et légale, et qui appelle à déployer des efforts pour mieux comprendre les tendances actuelles en matière de chasse et de piégeage.

La ministre égyptienne de l'Environnement, Laila Iskandar, a déclaré : « Le gouvernement égyptien oeuvre au renforcement de l'application des lois nationales qui limitent la chasse et stipulent des spécifications pour les filets de façon à laisser des ouvertures pour permettre à des espèces d'oiseaux d'achever leur cycle de migration. En même temps, l'Égypte se réjouit de la coopération avec les partenaires internationaux en vue d'améliorer et de renforcer l'application des lois et de poursuivre les évaluations. »

« Le gouvernement égyptien, en coopération avec son homologue suisse, est à présent en train de mener une étude destinée à combler les lacunes des données actuelles. Le problème de la chasse aux oiseaux comporte d'autres dimensions socioéconomiques et nous devons travailler avec les communautés locales pour trouver des activités de subsistance de remplacement pour ceux qui sont traditionnellement dépendants de la chasse aux oiseaux en tant que source de revenus », a-t-elle ajouté.

La chasse et le piégeage des oiseaux migrateurs en Égypte et en Libye – en particulier au moyen de filets japonais déployés le long de vastes étendues de la côte méditerranéenne - sont devenus

dans un certain nombre de pays un sujet de préoccupation croissante du public. En dépit de l'existence de plusieurs cadres réglementaires, le défi demeure l'application appropriée de ces réglementations.

Le plan d'action accepté comprend quatre objectifs principaux, allant d'une meilleure connaissance de l'échelle, de l'impact et des aspects socio-économiques et légaux du piégeage des oiseaux jusqu'au fait d'assurer qu'une législation et des réglementations sont en place et appliquées de façon appropriée.

Le plan inclut également des éléments sur le renforcement des capacités des gouvernements locaux, des ONG et des communautés locales afin de prendre efficacement en main la question du piégeage des oiseaux, ainsi que pour renforcer la sensibilisation à ce problème et promouvoir la conservation des oiseaux dans ces deux pays et au niveau international.

« Les points d'action qui ont été identifiés à Bonn sont ciblés et clairs », a indiqué Bradnee Chambers, Secrétaire exécutif de la CMS. « Nous disposons à présent d'une base solide pour mener, au cours des mois et des années à venir, des actions efficaces et coordonnées sur le terrain ».

Il a ajouté : « L'accord sur le plan d'action est un excellent exemple de collaboration entre divers partenaires sous les auspices d'une convention environnementale. Il prouve que nous pouvons travailler ensemble d'une façon qui non seulement rassemble les efforts des parties prenantes, mais en réalité les amplifie également. »

La capture des cailles en Égypte est une forme de chasse traditionnelle qui se déroule chaque année à l'automne. En vertu de la loi égyptienne, des permis sont délivrés aux communautés locales pour attraper des cailles. Toutefois, au cours des dernières années, on a observé le déclin des effectifs de cailles à travers le monde du fait de la chasse et d'un certain nombre d'autres facteurs – notamment la pollution, la destruction des habitats, l'empoisonnement et le changement climatique.

Tandis que les cailles elles-mêmes ne sont pas en danger d'extinction, le fait de les chasser aboutit fréquemment à des prises accessoires de nombreuses autres espèces dont la chasse n'est pas autorisée et qui sont protégées.

L'Union pour la conservation de la nature et de la biodiversité (NABU), une ONG environnementale allemande, a récemment contribué à la sensibilisation au problème du piégeage illégal et non sélectif à l'aide d'une pétition ayant recueilli 115 000 signatures. La NABU s'est aussi engagée à continuer à soutenir et à mettre en oeuvre le plan d'action avec une partie des fonds récoltés lors de sa récente campagne.

Voir aussi:

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)