Le « Novartis Africa Day » met en lumière les initiatives de l’entreprise pour étendre l’accès aux soins de santé

BALE, Suisse, 5 décembre 2013/African Press Organization (APO)/ —

• Les difficultés de l’Afrique en matière de soins de santé sont aggravées par le développement des maladies non transmissibles, qui place le continent face à un double défi

• Outre ses initiatives existantes en matière de responsabilité d’entreprise, notamment la « Malaria Initiative », Novartis met en œuvre des modèles commerciaux innovants en s’appuyant sur de nouvelles technologies et en développant l’éducation et la formation en matière de soins de santé

• Les pays d’Afrique, où l’on anticipe une augmentation substantielle de la classe moyenne, devraient constituer le prochain marché à forte croissance

Aujourd’hui, les cadres dirigeants de Novartis (http://www.novartis.com) se réunissent à Bâle, en Suisse, à l’occasion du premier « Novartis Africa Day ». Ils passeront en revue le travail mené par l’entreprise en Afrique, notamment l’activité commerciale croissante, les approches innovantes visant à étendre l’accès à des médicaments abordables et de haute qualité, le développement des talents au niveau local et la « Malaria Initiative » de Novartis.

Download the infographic: http://www.apo-mail.org/131204.pdf

Logo Novartis Africa Day: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/nad.png

Logo Novartis: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/novartis.jpg

« Novartis adopte une approche axée sur les résultats en se focalisant, au-delà des solutions thérapeutiques, sur les nouvelles technologies, les nouveaux modèles commerciaux, l’éducation et la formation », souligne Joseph Jimenez, Chief Executive Officer de Novartis, qui ouvrira la manifestation. « Le continent supporte de plus en plus le double fardeau sanitaire des maladies transmissibles et non transmissibles et, dans ce contexte, nous sommes convaincus de pouvoir faire la différence en améliorant la vie à l’heure où la demande de soins de santé augmente ».

L’Afrique se heurte à d’immenses difficultés dans ses efforts pour fournir des soins de santé adéquats à sa population. Le continent abrite un septième de la population mondiale, supporte un quart du fardeau mondial des maladies, mais on n’y trouve que 2 % du nombre mondial de médecins et les dépenses de santé en Afrique représentent moins de 1 % des dépenses de santé mondiale (1). L’espérance de vie est inférieure de quinze ans à la moyenne mondiale (2). L’Afrique est aussi à un tournant dans la mesure où elle commence à être confrontée à un double fardeau sanitaire : d’une part, les maladies transmissibles comme la malaria, fléau historique sur ce continent, et d’autre part, les maladies non transmissibles comme le diabète, qui se développent en raison des changements de style de vie. Les faibles niveaux de sensibilisation à la maladie, les infrastructures obsolètes et le manque de réseaux de distribution viennent encore accentuer les problèmes de l’Afrique.

Novartis déploie diverses activités sur le continent africain, avec pour objectif d’y devenir l’entreprise leader dans le domaine de la santé. Parmi les programmes qui seront évoqués dans le cadre de la manifestation d’aujourd’hui figurent les « Health Shops » de Sandoz en Zambie, la Malaria Initiative (http://www.malaria.novartis.com/malaria-initiative/index.shtml) de Novartis et SMS for Life (http://www.malaria.novartis.com/innovation/sms-for-life). Les « Health Shops » de Sandoz peuvent potentiellement toucher plus de 2,5 millions de patients sur les quatre prochaines années. Dans le cadre de sa « Malaria Initiative », Novartis a fourni à prix coûtant plus de 600 millions de traitements antipaludiques dans plus de 60 pays où la malaria est endémique. Enfin, s’agissant de ces mêmes traitements, « SMS for Life » a réduit les temps d’attente de trois mois à quelques jours dans trois districts de Tanzanie, où les ruptures de stock sont passées de 79 % à moins de 26 %.

Pour en savoir plus sur les actions menées par Novartis en Afrique, veuillez consulter notre site Internet : http://www.novartis.com

Distribué par APO (African Press Organization) pour Novartis.

Références

1. OMS. « Observatoire mondial de la santé »

2. OMS. « Observatoire mondial de la santé »

Décharge

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives explicites ou implicites reconnaissables notamment par l’emploi de termes tels que « objectif », « potentiel » ou des expressions semblables, ou par des développements explicites ou implicites concernant les futurs résultats commerciaux potentiels en Afrique. Ces déclarations prospectives reflètent l’opinion du Groupe sur des événements futurs et comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d’autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels sensiblement différents des résultats futurs annoncés ou impliqués dans de telles déclarations. On ne saurait garantir que les initiatives de Novartis en Afrique seront des succès commerciaux à l’avenir. En particulier, les attentes des dirigeants pourraient être affectées par les risques et facteurs décrits dans la rubrique sur les facteurs de risque du formulaire 20-F que Novartis SA a déposé auprès de l’US Securities and Exchange Commission. Novartis fournit les informations contenues dans le présent communiqué de presse à la date d’aujourd’hui et n’est pas tenue de les mettre à jour à l’avenir.

A propos de Novartis

Novartis (NVS) (http://www.novartis.com) propose des solutions thérapeutiques innovantes destinées à répondre aux besoins en constante évolution des patients et des populations. Basé à Bâle, en Suisse, Novartis propose un portefeuille diversifié de produits susceptibles de satisfaire au mieux ces besoins : médicaments novateurs, soins ophtalmiques, médicaments génériques peu coûteux, vaccins, instruments de diagnostic, produits de santé en vente libre et produits vétérinaires. Novartis est le seul groupe international à occuper une position de leader dans ces domaines. En 2012, Novartis a réalisé un chiffre d’affaires net s’élevant à USD 56,7 milliards et dépensé environ USD 9,3 milliards (USD 9,1 milliards hors charges pour pertes de valeur et amortissements) pour la recherche et le développement (R&D). Le Groupe Novartis emploie quelque 133 000 collaborateurs à plein temps et déploie ses activités dans plus de 140 pays à travers le monde. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre site Internet : http://www.novartis.com

Novartis est présent sur Twitter. Pour vous tenir informé sur Novartis, enregistrez-vous sur http://twitter.com/novartis

Novartis Media Relations

Ligne centrale des médias : +41 61 324 2200

Eric Althoff

Novartis Global Media Relations

+41 61 324 7999 (ligne directe)

+41 79 593 4202 (portable)

[email protected]

Beth Calitri

Novartis Global Media Relations

+41 61 324 7973 (ligne directe)

+41 79 523 0198 (portable)

[email protected]

E-mail : [email protected]

Des contenus multimédias Novartis sont disponibles sur le site http://www.thenewsmarket.com/Novartis

Pour toute question concernant le site ou les données d’inscription, veuillez contacter : [email protected]

Novartis Investor Relations

Ligne centrale : +41 61 324 7944

Samir Shah +41 61 324 7944

Pierre-Michel Bringer +41 61 324 1065

Thomas Hungerbuehler +41 61 324 8425

Isabella Zinck +41 61 324 7188

Amérique du Nord :

Stephen Rubino +1 862 778 8301

Jill Pozarek +1 212 830 2445

Susan Donofrio +1 862 778 9257

E-mail : [email protected]

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.