Sida : plusieurs millions de personnes n’ont toujours pas accès au traitement

Agence-Presse // 29 November 2013 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Sida : plusieurs millions de personnes n’ont toujours pas accès au traitement
LIENS SPONSORISES
JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 29 novembre 2013/African Press Organization (APO)/ -- Médecins Sans Frontières (MSF) publie une série de clips intitulée « Voyez ce que nous voyons » pour témoigner qu'aujourd'hui encore, des millions de personnes dans le monde n'ont toujours pas accès à un traitement antisida.

« Les décès liés au sida sont devenus rares dans les pays riches. Mais dans les pays en développement, chaque jour 4 000 personnes en meurent encore», déplore le Dr Gilles van Cutsem, directeur médical de MSF en Afrique du Sud.

Dans les pays en développement aux taux élevés de VIH/sida, comme l'Afrique du sud par exemple, l'accès à la thérapie antirétrovirale (ARV) s'est considérablement amélioré. Mais une personne sur quatre débute encore trop tardivement son traitement.

En revanche, dans les pays d'Afrique centrale et de l'Ouest aux taux de VIH/Sida moins élevés, comme la République démocratique du Congo (RDC), ou la Guinée – seul un tiers des personnes nécessitant un traitement y ont accès.

« Ici, à Kinshasa, la situation est dramatique », explique la Dr Maria Machako. Souvent, des malades arrivent dans notre hôpital alors qu'ils sont déjà dans un état critique, le sida étant déclaré. Pour beaucoup, il est déjà trop tard : ils meurent littéralement devant nos portes. 25% d'entre eux ne survivent pas et 39% des décès ont lieu dans les 48 heures, L'accès au dépistage et au traitement est extrêmement limité, et la stigmatisation est forte dans le pays ».

La série « Voyez ce que nous voyons » disponibles sur see.msf.org montre la réalité quotidienne des équipes de MSF. « Quand nous voyons à quel point la situation est désespérée dans des pays comme la RDC et la Guinée, nous avons l'impression d'être restés bloqués à une autre époque. Les graves complications qu'entraîne le sida lorsqu'il est déclaré nous rappellent ce dont nous étions témoins en Afrique australe avant l'an 2000, lorsque les ARV n'étaient pas disponibles et que la mort était partout, affirme le Dr Eric Goemaere, qui a lancé l'un des premiers programmes de traitement du VIH de MSF en Afrique du Sud.

En 2012, MSF a fourni un traitement antirétroviral à 280 000 personnes vivant avec le VIH dans le monde.


Voir aussi:

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)