REUNION D’EXPERTS A BANJUL SUR LES DEFIS DU SECTEUR DE L’EDUCATION EN AFRIQUE DE L’OUEST

Agence-Presse // 28 November 2013 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE REUNION D’EXPERTS A BANJUL SUR LES DEFIS DU SECTEUR DE L’EDUCATION EN AFRIQUE DE L’OUEST
LIENS SPONSORISES
ABUJA, Nigeria, 28 novembre 2013/African Press Organization (APO)/ -- Les experts de la CEDEAO chargés de l'éducation et de la formation se réunissent du 2 au 6 décembre 2013 à Banjul, en Gambie, en vue de trouver les voies et moyens d'outiller les différents acteurs et les partenaires à mieux aborder les défis auxquels est confronté le secteur de l'éducation en Afrique de l'Ouest.

Ils se pencheront sur les récents efforts déployés par la Commission de la CEDEAO ainsi que sur les recommandations et défis qui requièrent l'attention des parties prenantes pour un impact significatif dans le secteur de l'éducation avant le terme des objectifs de l'Education pour tous, les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et le plan d'action pour la deuxième Décennie de l'éducation pour l'Afrique en 2015.

Les objectifs spécifiques de la réunion de Banjul portent sur l'évaluation des efforts régionaux, des défis et perspectives identifiés lors des consultations de la CEDEAO dans certains domaines prioritaires en la matière et la validation des différentes recommandations issues des réunions techniques et études dans certains domaines d'intervention.

Ils concernent aussi l'échange d'informations et d'idées novatrices qui pourraient être vulgarisées dans la région; l'identification des partenaires clés qui pourraient collaborer avec la CEDEAO et les Etats membres pour la mise en œuvre des domaines prioritaires ainsi que la proposition de modalités pour une mise en œuvre plus efficace des programmes d'éducation, notamment.

L'identification et la résolution des problèmes de politique et de pratique susceptibles de faciliter la mise en œuvre des programmes d'éducation dans les Etats membres font aussi partie des objectifs spécifiques de cette rencontre d'experts, qui prépare la cinquième réunion des ministres de la CEDEAO chargés de l'Education et de la Formation.

Les ministres, dont la réunion se tiendra à une date ultérieure, se pencheront sur le rapport des experts et plusieurs points saillants parmi lesquels l'éducation préventive au VIH/sida. En effet, compte tenu de l'impact dévastateur de cette maladie dans le secteur de l'éducation, le programme est destiné à servir de «vaccin social» contre la pandémie à travers l'éducation préventive.

D'autres domaines prioritaires identifiés par la CEDEAO concernent la promotion de l'éducation des filles, l'éducation et la formation technique et professionnelle, la promotion de l'enseignement des sciences et de la technologie, la formation des enseignants par le biais des nouvelles technologies ainsi que le Système d'information sur la gestion de l'éducation (SIGE).

L'enseignement supérieur, les curricula et le matériel pédagogique et didactique, la qualité dans toutes ses ramifications et le développement de la petite enfance font aussi partie de ces priorités régionales et continentales qui sont en accord avec le Protocole de la CEDEAO sur l'éducation et la formation ainsi que la Convention sur l'équivalence des diplômes.

En dehors des réunions ministérielles (Dakar, septembre 2002 ; Accra, janvier 2004 ; Abuja, mars 2009 et Abuja, octobre 2012), un certain nombre de réunions techniques, études, enquêtes et sessions de renforcement de capacités ont également été organisées dans le domaine de l'éducation.

Puis, au cours des différentes consultations et séances interactives organisées en vue de mettre en œuvre les recommandations adoptées, de nombreuses questions ont émergé relativement aux défis, aux perspectives, aux droits, aux responsabilités et aux recommandations qui nécessitent l'attention des autorités chargées du secteur de l'éducation en Afrique de l'Ouest.

Voir aussi:

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)