Les casques bleus bangladais de l’ONUCI honorés de la médaille des Nations Unies

Agence-Presse // 22 November 2013 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Les casques bleus bangladais de l’ONUCI honorés de la médaille des Nations Unies
LIENS SPONSORISES
ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 22 novembre 2013/African Press Organization (APO)/ -- Mille six cents trente (1630) soldats de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), ont été décorés à Man (570 kilomètres d'Abidjan à l'ouest de la Côte d'Ivoire) de la médaille des Nations Unies, par la Représentante Spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d'Ivoire, Mme Aïchatou Mindaoudou, en présence du Commandant de la Force onusienne, le Général de division Mohammad Iqbal Asi.


La Représentante spéciale a salué le contingent bangladais pour son engagement et son sens du sacrifice. Mme Mindaoudou a signifié aux récipiendaires le sens de la cérémonie de remise de médailles qui représente la reconnaissance des Nations Unies au dévouement des soldats au service de la paix. La Représentante spéciale leur a exprimé sa satisfaction pour le travail effectué et pour leur remarquable contribution à la mise en œuvre du mandat de l'ONUCI. Mme Mindaoudou a salué la mémoire des casques bleus du contingent bangladais qui ont perdu la vie au service des Missions de paix, y compris en Côte d'Ivoire. Elle a remercié les casques bleus bangladais « pour le professionnalisme avec lequel ils ont fait face à la situation difficile et pleine de défis pendant ces 10 derniers mois ».


Soulignant l'importance de leurs efforts pour la stabilisation de la situation sécuritaire en Côte d'Ivoire, la Chef de l'ONUCI a mis en exergue « la mise en œuvre de leur mandat de maintien de la sécurité, non seulement aux frontières ivoiriennes, mais aussi au niveau des points stratégiques dans le pays ».


Elle n'a pas manqué de les remercier pour leurs actions civilo-militaires en faveur des populations ivoiriennes. « En plus de vos tâches régulières, vous avez conduit des activités de plaidoyer à travers lesquelles vous avez assisté les populations ivoiriennes en soignant des blessés et des malades et ce faisant, vous avez servi l'humanité ; merci pour l'eau potable que vous avez distribué aux populations dans vos zones de déploiement ; merci pour avoir entrepris la dangereuse tâche de destruction et de stockage des obus non explosés afin que les populations puissent vaquer à leurs occupations quotidiennes sans peur et qu'elles puissent reconstruire leur société», a ajouté la Chef de l'ONUCI.


«Vos contributions resterons gravées dans la nouvelle Côte d'Ivoire qui consolide la paix et construit sur ses acquis », a déclaré la Représentante Spéciale en demandant aux officiers et aux récipiendaires de poursuivre leur mission dans le strict respect du mandat de l'ONUCI.


La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d'Ivoire a remercié les autorités administratives, les autorités locales et tous les habitants de Man pour leur présence, qui à n'en point douter, encourage les soldats de maintien de la paix. « Je voudrais aussi remercier et exprimer toute notre gratitude au peuple de Côte d'Ivoire pour le support qu'il a toujours apporté à l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire», a conclu Mme Mindaoudou.


Le Commandant du Secteur Est de l'ONUCI, le Général de brigade Anisuzzaman Bhuia, a rappelé que depuis son indépendance, le Bangladesh a toujours soutenu les efforts de paix des Nations Unies, en fournissant de gros contingents de soldats. Ce sont près de 2086 militaires et policiers bangladais qui sont au service de l'ONUCI depuis 2004 et qui vivent en parfaite harmonie avec la population locale, a t-il indiqué. Il a aussi souligné que 15 soldats bangladais ont perdu la vie sous le drapeau des Nations Unies en effectuant leur travail en Côte d'Ivoire, réaffirmant la fierté et le sacrifice des soldats, à continuer d'œuvrer pour la paix à travers le monde.


Le Bangladesh a participé à 43 Missions de maintien de la paix des Nations Unies à travers le monde. C'est le deuxième pays contributeur avec un effectif de plus de huit mille (8 000) soldats. La cérémonie de décoration a été marquée par un défilé des troupes, une prise d'armes et le passage en revue des troupes.

Le corps préfectoral avec à sa tête le Préfet de Région, M. Soro Jérôme a pris part à cette cérémonie de remise de médailles.


En marge de la cérémonie, la Représentante spéciale a répondu aux questions des journalistes sur le sens de cette remise de médailles. « Ce n'est pas une cérémonie nationale, car tous les soldats ne sont pas décorés le même jour, en même temps, mais selon le temps qu'ils ont passé au sein de leurs contingents», a-t-elle expliqué.


Mme Mindaoudou a rappelé le mandat de l'ONUCI notamment la Résolution 2112. « Le mandat tourne autour de la protection des civils. Une grande importance a aussi été donnée à l'accompagnement de la Côte d'Ivoire précisément dans la réforme du secteur de sécurité, dans le domaine du DDR et dans celui du dialogue politique et de la réconciliation ». Sur la situation sécuritaire dans le pays, la Représentante spéciale a répondu qu'elle s'était améliorée. « Chacun peut vaquer à ses occupations. Mais pour un pays qui sort d'une longue crise, il est certain que tout n'est pas encore au point ; du travail reste encore à faire ; mais en prenant comme base de départ la période de la crise post électorale, la situation s'est beaucoup améliorée», a-t-elle ajouté.


Dans la foulée, la Représentante spéciale a eu une séance de travail avec le personnel civil et militaire de l'ONUCI basé à Man auquel s'est joint le personnel des agences des Nations Unies. La Représentante spéciale s'est réjouie de qualité des relations professionnelles entre les agences de l'ONU basées à l'Ouest de la Côte d'Ivoire et le personnel de l'ONUCI. Elle a promis de revenir à Man pour approfondir les échanges avec les équipes sur les avancées et des défis de la Mission dans le cadre de la transition en cours.

La Chef de l'ONUCI a planté un caféier dans la base de l'ONUCI à Man qui a abrité la cérémonie de décoration des casques bleus bangladais de l'ONUCI.

Voir aussi:

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)