Première femme et première Africaine élue à la présidence du Comité central du COE

Agence-Presse // 11 November 2013 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Première femme et première Africaine élue à la présidence du Comité central du COE
LIENS SPONSORISES
GENEVE, Suisse, 11 novembre 2013/African Press Organization (APO)/ -- Le nouveau Comité central du Conseil œcuménique des Églises tout récemment élu, fort de 150 membres, a pris une décision historique vendredi en élisant à sa présidence Mme Agnes Abuom, de Nairobi, membre de l'Église anglicane du Kenya, qui accède ainsi à la tête de l'organe directeur suprême du COE.

Mme Abuom, qui a été élue à l'unanimité, est la première femme et la première personne d'origine africaine à assumer cette fonction dans les 65 ans d'histoire du COE.

Un vice-président et une vice-présidente ont été élus, à savoir l'évêque Mary Ann Swenson, de l'Église méthodiste unie, États-Unis, et le professeur Gennadios de Sassima, du Patriarcat œcuménique de Constantinople.

«Je prie avec ferveur pour que nous progressions ensemble ces prochaines années, en dépit de la diversité de nos horizons qui pourrait nous diviser», a dit Mme Abuom peu après son élection, «… et je souhaite que le COE demeure un instrument capable d'offrir un espace sûr à tous ceux et celles qui veulent venir partager avec nous leurs espoirs, leurs aspirations et leurs visions, ainsi que leur voix prophétique.»

Pour Mme Abuom, la voix prophétique est vitale pour «l'œcuménisme au 21e siècle et l'Église dans notre monde aujourd'hui.»

En tant que première femme présidente du Comité central de l'organisation mondiale, Agnes Abuom est d'avis que le modèle du discernement par consensus «est en parfaite harmonie avec les processus de décision des femmes», au sens où il privilégie la consultation, l'écoute attentive et l'effort pour comprendre la perspective de l'autre.

Mme Abuom a été membre du Comité exécutif du COE, où elle représentait l'Église anglicane du Kenya. Elle exerce également des activités de consultante pour le développement auprès d'organisations tant kenyanes qu'internationales qui coordonnent des programmes d'action sociale pour la société religieuse et civile en Afrique.

Mme Abuom a été présidente du COE pour l'Afrique de1999 à 2006. Elle est associée aux travaux de la Conférence des Églises de toute l'Afrique (CETA) et d'Églises membres du COE en Afrique. Elle est coprésidente de la Conférence mondiale des religions pour la paix (Religions for Peace) et du Conseil national des Églises du Kenya.

Ses domaines de travail couvrent la justice économique, la paix et la réconciliation.

Le métropolite Gennadios, qui assumera son deuxième mandat de vice-président du Comité central du COE, est professeur de théologie. Il a été vice-président de la Commission de Foi et constitution du COE de 1998 à 2006, et membre du personnel du secrétariat de Foi et constitution du COE à Genève de 1983 à 1993. Il est engagé dans plusieurs dialogues bilatéraux impliquant les Églises orthodoxes, l'Église catholique romaine et les Églises luthériennes notamment.

En plus de sa fonction de vice-président du Comité central du COE, le professeur Gennadios a été membre du Présidium et du Comité central de la Conférence des Églises européennes (KEK).

L'évêque Mary Ann Swenson, également élue à la vice-présidence du Comité central du COE, a été ordonnée au ministère par la Conférence annuelle du Pacifique Nord-Ouest de l'Église méthodiste unie (UMC) en 1973. Elle a été pasteure responsable de la Première Église méthodiste unie, Wenatchee, Washington, de 1989 à 1992. Alors qu'elle était pasteure à Wenatchee, elle a été aussi présidente des Conseils de direction du Centre de lutte contre le viol et la violence domestique (Rape Crisis and Domestic Violence Center) et de la Coalition contre le sida du Washington Centre-Nord (North Central Washington AIDS Coalition) de 1989 to 1992.

Mary Ann Swenson a été élevée à la fonction épiscopale de l'Église méthodiste unie par la Conférence juridictionnelle Ouest en 1992. Elle est actuellement présidente de la Commission générale sur l'unité chrétienne et les questions interreligieuses (GCCUIC) de cette Église.

Voir aussi:

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)