Publication de la liste des finalistes au Prix ONE pour l’Afrique doté de 100 000 $ US
LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Publication de la liste des finalistes au Prix ONE pour l’Afrique doté de 100 000 $ US
LIENS SPONSORISES
JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 4 novembre 2013/African Press Organization (APO)/ -- La campagne ONE (http://www.one.org) publie aujourd'hui la liste des six finalistes à l'édition 2013 du Prix ONE pour l'Afrique. Doté d'une enveloppe annuelle de 100 000 $ US, le Prix ONE pour l'Afrique célèbre les innovations et les progrès réalisés par les organisations de la société civile africaine en direction de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en Afrique.


Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/one.jpg


Les finalistes de cette année sont les organisations suivantes: Zambia Open Community Schools (ZOCS) de la Zambie; Doper l'Entrepreneuriat par la Finance Innovante et Solidaire (DEFIS) du Mali; erusalem Children and Community Development Organization (JeCCDO) de l'Éthiopie; Agricultural Non-State Actors Forum (ANSAF) de la Tanzanie; Friends of the Global Fund Africa du Nigeria et Réseau Accès aux Médicaments Essentiels (RAME) du Burkina Faso.


Le Dr Sipho S. Moyo, Directrice pour l'Afrique de ONE a salué le travail de ces organisations, et lancé un appel pour que d'autres prennent exemple sur leur détermination et leur sens de l'innovation.


«Ces finalistes constituent quelques-uns des promoteurs du développement et des agents de changement les plus innovants en Afrique. Ils forgent un avenir meilleur à leurs frères et sœurs grâce à leur travail incroyable, souvent accompli à la seule force de la volonté et de la détermination. Ces finalistes ont prouvé leur efficacité en aidant leurs collectivités à réaliser des progrès en direction des cibles spécifiques des OMD, qu'il s'agisse de réduire de moitié l'extrême pauvreté, de stopper la propagation du VIH / sida, ou de dispenser une éducation primaire pour tous », a-t-elle déclaré.


«ONE plaide auprès des gouvernements africains pour la mise en place de solutions politiques progressistes de nature à promouvoir les perspectives économiques et le développement qui sont des facteurs indispensables pour éradiquer l'extrême pauvreté et les maladies évitables en Afrique. Ce que je dois reconnaître, c'est que rien de ce que nous faisons ne serait efficace sans le rôle primordial que jouent les organisations de la société civile autochtones pour accélérer la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement.


Nous sommes donc fiers de soutenir la société civile locale sur notre continent, et c'est la raison pour laquelle nous avons lancé en 2008 le Prix ONE pour l'Afrique.


C'est un honneur pour moi aujourd'hui de reconnaître les mérites de ces organisations et d'annoncer les finalistes de cette année ", a ajouté le Dr Moyo.


Le lauréat du Prix ONE Afrique sera proclamé officiellement lors d'une cérémonie qui se tiendra à Addis-Abeba, en Éthiopie, le 8 Novembre 2013 dans le cadre du African Media Leaders Forum.


Les précédents lauréats de ce prix prestigieux sont : Positive-Generation (PG) du Cameroun en 2012 ; le Groupe de Réflexion et d'Action, Femme Démocratie et Développement (GF2D) du Togo en 2011; SEND-Ghana du Ghana en 2010; Slums Information Development and Resources Centres (SIDAREC) du Kenya en 2009; and Development Communications Network du Nigeria en 2008.


Distribué par APO (African Press Organization) pour ONE.



Contact: Nde Ndifonka - t: +27 11 706 4511 , c: +251 93 869 7881, e: africamedia@one.org



Voir ici les présentations vidéo des finalistes 2013 du Prix ONE pour l'Afrique. Pour de plus amples informations veuillez consulter le site one.org/Africa.


RAME: http://www.youtube.com/watch?v=jIhhE9jRoKQ

JeCCDO: http://www.youtube.com/watch?v=uUga0PSoefE

DEFIS: http://www.youtube.com/watch?v=HlYSS8SJ-Lc

ANSAF: http://www.youtube.com/watch?v=rqGKtJ2ulj8

ZOCS: http://www.youtube.com/watch?v=AMbgTIvWg0c

Friends Africa: http://www.youtube.com/watch?v=2rX_iuYja0g


Note aux rédacteurs en chef :


À propos de ONE

ONE (http://www.one.org) est une organisation mondiale de campagne et de plaidoyer comptant plus de 3,5 millions de membres engagés dans la lutte contre l'extrême pauvreté et les maladies évitables, particulièrement en Afrique. Co-fondée par Bono et rigoureusement apolitique, notre organisation a pour ambition de sensibiliser le public et de collaborer avec les dirigeants politiques afin de lutter contre le sida et les maladies évitables, accroître les investissements dans l'agriculture et la nutrition, et exiger une plus grande transparence dans les programmes de lutte contre la pauvreté.


ONE n'est pas un organisme d'octroi de subventions; il ne lève pas de fonds auprès du public et ne bénéficie pas non plus de financements publics. ONE est pratiquement entièrement financée par un petit groupe de mécènes et de fondations et nous réalisons le changement grâce au plaidoyer. Nos équipes basées à Washington DC, Londres, Johannesburg, Bruxelles, Berlin et Paris informent les pouvoirs publics et font pression sur ces derniers afin de formuler des solutions politiques aptes à sauver et à améliorer des millions de vies. Pour en savoir plus sur ONE, visiter le site http://www.one.org.



A propos des finalistes du Prix ONE pour l'Afrique 2013 :


Zambia Open Community Schools (ZOCS) – Zambia

1 million d'enfants zambiens n'ont pas encore accès à l'éducation formelle. Bien que les écoles publiques tentent de répondre à ce besoin, le défi reste immense et pour un trop grand nombre d'enfants zambiens, les rêves sont brisés avant même d'avoir la possibilité de les concrétiser. Des citoyens zambiens se sont mobilisés pour combler cette lacune en créant leurs propres écoles communautaires.


Mais se contenter d'envoyer les enfants à l'école ne suffit pas. Il est essentiel qu'ils reçoivent une éducation de qualité. L'un des principaux défis des écoles communautaires est le manque d'enseignants qualifiés et c'est là qu'intervient la Zambia Open Community Schools, ou ZOCS.


ZOCS a contribué à former près de 900 enseignants destinés aux écoles communautaires, qui jouissent désormais d'une reconnaissance juridique grâce à son travail. ZOCS ne s'arrêtera pas tant que tous les enfants zambiens n'auront pas la possibilité d'accomplir leurs rêves.



Doper l'Entrepreneuriat par la Finance Innovante et Solidaire (DEFIS) - Mali

Coup d'état, djihadistes et destruction des archives de Tombouctou: ces titres à la une de la presse internationale passent sous silence l'impact du conflit récent au Mali sur la vie du malien moyen.


Un groupe d'agriculteurs dans le nord du Mali a vu son existence et ses moyens de subsistance menacés, quand les sources traditionnelles de financement ont fui vers le sud en quête de sécurité et que les organismes caritatifs ont commencé à arriver distribuant gratuitement de la nourriture et des dons.


DEFIS est passé à l'action en créant des groupes de consommateurs dans le sud du Mali qui achètent à l'avance la production des agriculteurs du nord. Les membres du groupe versent de petits montants chaque mois et, reçoivent en retour, du riz envoyé par les agriculteurs du nord après la récolte.


Cette initiative profite aux producteurs dans le nord et aux consommateurs dans le sud. DEFIS contribue à établir des passerelles dans un pays rongé par les divisions historiques - cette organisation unit les Maliens grâce à leurs intérêts économiques mutuels afin de développer le pays.

Jerusalem Children and Community Development Organization (JeCCDO) - Éthiopie

L'Éthiopie est l'une des économies les plus dynamiques d'Afrique, mais cela s'accompagne de défis qu'elle doit gérer au sein des populations urbaines et rurales. Les éthiopiens manquent de soins de santé, d'emplois, d'éducation et d'autres services en nombre suffisant pour répondre à leurs besoins essentiels. Alors, comment l'Éthiopie compte-t-elle répondre à tous ces défis à la fois? C'est à travers leurs communautés que les éthiopiens s'uniront.


Les organisations basées en communauté ou OBC constituent un puissant outil de développement en Éthiopie. JeCCDO a conçu un programme novateur visant à développer et à accroître les capacités de ces organisations communautaires.


JeCCDO assiste ces dernières pour qu'elles prennent en main leur propre développement et retiennent parmi un éventail de programmes ceux qui répondent le mieux à leurs besoins à travers une approche holistique et intégrée.


JeCCDO a renforcé la capacité de ses concitoyens, y compris les femmes, à mobiliser de manière constructive les gouvernements locaux pour qu'ils mettent en place des services publics et un programme de développement qui réponde à leurs besoins. Il reste encore beaucoup à faire, mais les Éthiopiens continueront d'oeuvrer à la base, au cœur des communautés pour un avenir meilleur.



Agricultural Non-State Actors Forum (ANSAF) – Tanzanie

En Tanzanie, la pauvreté reste endémique dans les zones rurales où les petits agriculteurs peinent à gagner leur vie. Pourtant le secteur agricole tanzanien regorge de potentialités aptes à hisser des millions de personnes hors de la pauvreté ... or ces opportunités restent souvent inexploitées car les agriculteurs ont du mal à se faire entendre...


ANSAF concentre son action sur un produit de base tanzanien pour changer cette donne. La Tanzanie était autrefois premier exportateur mondial de noix de cajou, mais les agriculteurs doivent affronter à présent une lourde bureaucratie pour pouvoir commercialiser leur production de noix de cajou et en tirer des bénéfices. Si la Tanzanie pouvait redresser la filière de la noix de cajou, son économie en bénéficierait grandement.


ANSAF donne la parole aux agriculteurs et leur permet de s'inviter à la table de l'élaboration des politiques. De plus, grâce à la politique de l'Union africaine et des autorités tanzaniennes qui ont décidé de miser sur les petits exploitants agricoles dans les années à venir, les agriculteurs Tanzaniens ont devant eux un horizon illimité.



Friends of the Global Fund Africa – Nigeria

Des millions de citoyens africains meurent chaque année de maladies évitables et traitables telles que le sida, la tuberculose et le paludisme. Le paludisme tue 660.000 personnes chaque année en Afrique, pour la plupart des enfants de moins de cinq ans. Débarrasser le continent de ces fléaux, exigera la mobilisation collective de toutes les composantes de la société.


Friends of the Global Fund Africa s'emploie à réunir les africains de divers horizons pour combattre ces maladies par la lutte contre la stigmatisation, l'éducation sur la prévention et la collecte de fonds pour financer ce combat.


Fin 2012, le Fonds mondial a approuvé une enveloppe de près de 23 milliards de dollars en faveur de 151 pays pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Friends Africa accompagne le Fonds mondial en Afrique en oeuvrant à l'obtention de financements. Au début de cette année, cette organisation a obtenu du gouvernement nigérian un financement supplémentaire de 500 millions de dollars sur cinq ans en faveur de la lutte contre le VIH / sida au Nigeria. Les Africains de tout le continent sont résolus à prendre en main la réalisation des objectifs en matière de santé et Friends Africa est à l'avant-garde de ce combat.



Réseau Accès aux Médicaments Essentiels (RAME) – Burkina Faso

Au Burkina Faso, même s'il existe un centre de santé à proximité, d'autres problèmes se posent. Est-ce que l'infirmière se présentera au travail aujourd'hui? Est-ce que la pharmacie aura les médicaments qu'il faut en stock? Ces problèmes ne devraient pas empêcher un patient malade d'accéder au traitement, et c'est pourquoi ce groupe se bat pour améliorer le droit à la santé pour tous les Burkinabè.


Le Réseau pour l'accès à des médicaments essentiels ou RAME dans son acronyme français, utilise son système d'Observatoire afin de tenir le gouvernement responsable de la prestation de services de soins de santé. Ce système d'Observatoire surveille en permanence les formations de soins de santé dans les 13 régions du Burkina Faso et lance des alertes en cas de problème tels que le manque de médicaments ou l'absentéisme des agents de santé.


RAME a lutté pour obtenir la gratuité des ARV au Burkina Faso et a remporté cette bataille. Il poursuit la lutte pour s'assurer que tous les patients reçoivent le traitement de qualité auquel ils ont droit.



Voir aussi:

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)