Le Prix de l’innovation pour l’Afrique 2014 annonce une extension de la date limite pour promouvoir l’innovation menée par l’Afrique

LAGOS, Nigeria, 31 octobre 2013/African Press Organization (APO)/ — La Fondation africaine pour l’innovation (AIF) (http://www.africaninnovation.org) a annoncé aujourd’hui qu’elle prolongera la date limite de dépôt des candidatures pour le Prix de l’innovation pour l’Afrique (PIA) 2014 (http://www.innovationprizeforafrica.org) jusqu’au 30 novembre 2013. Le PIA est une initiative qui mobilise les entrepreneurs et innovateurs qui proposent des solutions axées sur le marché capables d’améliorer l’efficacité et de générer des économies pour l’Afrique. Participant à une table ronde sur le thème de l’innovation au Nigeria, le représentant du PIA a souligné la nécessité d’investir dans l’innovation afin d’accélérer la croissance économique sur le continent.

Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/ipa-1.png

« L’Afrique connaît l’une des croissances économiques les plus rapides de l’histoire récente, avec une moyenne de 6 %. L’innovation a joué, et continuera de jouer, un rôle essentiel dans cette croissance et, à cet égard, le PIA poursuit sa mission d’identification des innovateurs qui contribuent au développement durable de l’Afrique et créent des solutions pour relever les défis quotidiens du continent », a déclaré Pauline Mujawamariya, directrice de programme du PIA.

Cette extension survient en réponse aux demandes formulées par de nombreux pays indiquant que leurs innovateurs ont entendu parler du concours un peu tard et auraient besoin de davantage de temps pour préparer efficacement et soumettre leur candidature. À ce jour, le PIA a attiré plus de 1 350 candidatures de 48 pays. Le PIA vise à promouvoir une innovation développée et consolidée en Afrique pour alimenter le changement et le développement général pour le continent et sa population et leur permettre d’être compétitifs sur les plateformes mondiales.

Le PIA 2014 se concentrera sur 1) l’agriculture et l’agro-industrie, 2) l’environnement, l’énergie et l’eau, 3) la santé et le bien-être, 4) les technologies de l’information et des communications et 5) les secteurs secondaire et tertiaire.

Seules les innovations d’Africains pour les Africains sont éligibles pour participer au PIA 2014. Les Africains de la diaspora peuvent également s’inscrire si leurs innovations sont significatives pour l’Afrique. L’innovation gagnante remportera un prix en espèces d’une valeur de 100 000 USD, et les deux finalistes recevront 25 000 USD chacun.

Pour plus d’informations sur les catégories du concours, les modalités de participation et la procédure de soumission des candidatures, veuillez consulter le site : InnovationPrizeForAfrica.org (http://www.innovationprizeforafrica.org). Pour des faits marquants et de plus amples renseignements, suivez le PIA sur Twitter (https://twitter.com/#!/IPAprize) et Facebook (https://www.facebook.com/InnovationPrizeforAfrica).

Distribué par l’Organisation de la Presse Africaine pour le Prix de l’innovation pour l’Afrique (PIA).

Contacts

AIF

Pauline Mujawamariya

Téléphone + 41 44 515 5466

Email [email protected]

WS

Mimi Kalinda

Téléphone + 27 72 688 1250

Email [email protected]

À propos de l’AIF

L’AIF (http://www.africaninnovation.org) soutient l’innovation et les autres projets novateurs ayant le potentiel de contribuer au développement durable des pays africains. Cela implique le soutien des innovations locales, la facilitation des transferts de technologie ainsi que le soutien d’autres plateformes qui améliorent l’échange d’idées et la coopération entre les chercheurs, les inventeurs, les entrepreneurs, les investisseurs et les décideurs. L’AIF promeut également des processus et procédures transparents au sein du secteur public et combat l’appropriation illégitime et la dissipation de ressources au sein des domaines publics et privés. Les domaines d’activité de l’AIF englobent des programmes et des projets dans les secteurs de : l’innovation et l’accès aux technologies, la gouvernance, l’éducation et la culture, et la santé. Pour tout complément d’information, rendez-vous sur : http://www.africaninnovation.org

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.