République démocratique du Congo / Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole – 22 octobre 2013

PARIS, France, 22 octobre 2013/African Press Organization (APO)/ — Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole – 22 octobre 2013

Q – A Kampala, il y a une rupture des négociations entre le gouvernement et le M23. Qu’est-ce que cela préfigure ?

R – La France est très préoccupée par le rapport présenté hier devant le conseil de sécurité par M. Martin Kobler, représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en RDC. Il souligne que l’absence de résultat dans les négociations de Kampala résulte de l’attitude peu constructive de la délégation du M23. Sur le terrain, la MONUSCO confirme le renforcement significatif des positions du mouvement rebelle, pouvant laisser craindre une reprise prochaine des combats.

La France est attachée à un règlement politique durable couvrant l’ensemble des aspects de la crise dans la région des Grands Lacs. Cela doit se faire dans le cadre de l’accord d’Addis-Abeba du 24 février et des résolutions 2076 et 2098 du conseil de sécurité, qui prévoient le désarmement et la démobilisation du M23 et de tous les groupes armés sévissant en RDC.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire