500 000 écoliers et 9 000 enseignants maliens retourneront à l’école le 21 octobre 2013

BAMAKO, Mali, 18 octobre 2013/African Press Organization (APO)/ — « La paix est de retour, l’école aussi ! »

QUOI : Le Ministère de l’Education Nationale, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et d’autres partenaires techniques et financiers vont procéder au lancement officiel de la rentrée des enfants du préscolaire et du fondamental, dans un environnement sain et protecteur, favorable aux apprentissages.

QUAND: 21 octobre 2013 de 9h00 à 13h00

OU: TOUMBOUCTOU: Groupe Scolaire Bahadou Ben Aboubacar

Dans l’ensemble des capitales régionales avec les Gouverneurs

POURQUOI: La cérémonie de lancement s’inscrit dans le cadre du retour à l’école de milliers d’enfants dont la scolarité a été perturbée et affectée par les différentes crises que le pays a connues. Ce projet vise l’amélioration de la qualité de l’offre d’éducation par la réhabilitation des infrastructures scolaires, l’équipement en mobilier et matériels didactiques, la formation des maîtres et la participation des enfants à la dynamique « Ecole Amie des enfants, amie des filles », entre 1 200 écoles cibles réparties dans les 9 régions du Mali.

L’initiative est soutenue financièrement par plusieurs bailleurs des fonds, dont l’UNICEF, les organisations de la coopération bi et multilatérale, telles que le Canada, le Japon, le Fonds central d’intervention d’urgence (CERF), LuxDev ; le PAM, UN HCR entre autres agences du système des Nations Unies.

Opportunités médiatiques : La cérémonie officielle de la campagne « Retour à l’école » sera présidée par Monsieur Oumar Tatam LY, Premier Ministre de la République du Mali, Mme Jacqueline Nana Marie TOGOLA, Ministre de l’Education Nationale, en présence de M. David Gressly, Coordonnateur Humanitaire des Nations Unies, DSRSG, M. Manuel Fontaine, Directeur Régional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, et Mme Françoise Ackermans, Représentante de l’UNICEF au Mali.

Prendront aussi part à cette cérémonie, la Représentante du PAM, le Directeur des Opérations de la Banque Mondiale, Chef de file des partenaires de l’Education, le Chef de bureau par intérim de l’UNESCO, des cadres du Ministère de l’Education nationale, les représentants des agences des Nations Unies, des membres de la famille diplomatique, la société civile, les partenaires non gouvernementaux et le secteur privé.

Possibilités d’interviews avec des Ministres, des personnes ressources d’horizons divers, des responsables de l’éducation, le Maire et Gouverneur de la ville de Tombouctou, les chefs d’agences des Nations Unies, les partenaires de la société civile, et le secteur privé entre autres.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire