Déclaration du porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l’UE, sur la situation politique à Madagascar

BRUXELLES, Royaume de Belgique, 6 août 2013/African Press Organization (APO)/ — Le porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, a fait ce jour la déclaration suivante:

“La Haute Représentante se déclare profondément préoccupée par l’absence de progrès dans la mise en œuvre de la feuille de route qui remet sérieusement en cause la transition consensuelle et inclusive, appuyé par la communauté internationale, qui devait amener à la restauration de l’ordre constitutionnel à Madagascar.

Elle salue les derniers efforts réalisés par le médiateur Chissano et le Commissaire Lamamra, lors de leur récente mission à Antananarivo, et l’ouverture dont ont fait preuve les acteurs politiques malgaches. Elle les exhorte à mettre en œuvre dans les deux prochaines semaines, la totalité du plan en sept points afin de permettre la tenue d’élections présidentielles et législatives encore cette année. Si tel était le cas, l’UE relancerait ses actions de soutien aux processus électoraux et apporterait son plein soutien à la CE)I-T pour l’organisation et le déroulement effectifs des élections avant la fin du mois de novembre.

Dans le cas contraire, l’UE serait déterminée à adopter, en concertation avec d’autres partenaires internationaux et en ligne avec les recommandations du GIC-M, des mesures restrictives ciblées exclusivement sur les personnes faisant obstacle au processus électoral et à la mise en œuvre de la feuille de route.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire