Le Canada fournit une aide humanitaire au peuple de la République centrafricaine

OTTAWA, Canada, 15 juillet 2013/African Press Organization (APO)/ — Plus de 4,6 millions de personnes en République centrafricaine ont besoin d’aide humanitaire en raison du conflit violent et de l’instabilité politique qui touchent le pays, entraînant ainsi une dégradation de la situation humanitaire. Aujourd’hui, le ministre du Développement international, l’honorable Julian Fantino, a annoncé l’octroi d’une aide vitale au peuple de la République centrafricaine.

« Le récent conflit et l’agitation politique en République centrafricaine ont entraîné la destruction massive de biens, l’effondrement des services sociaux, des violations des droits de la personne et d’importants déplacements de population, ce qui aggrave la situation humanitaire déjà précaire dans le pays, a déclaré le ministre Fantino. La compassion et la générosité sont des valeurs fondamentales pour les Canadiens. C’est pourquoi le Canada fournira de l’eau, des denrées, des soins de santé de base et des services de protection aux personnes déplacées et touchées par le conflit durant cette période difficile en République centrafricaine. »

Tout le pays, qui compte plus de 4,6 millions d’habitants, a été touché par les actes de violence à grande échelle au cours des sept derniers mois. Plus de 3,2 millions de personnes n’ont pas accès à des soins de santé de base. Depuis décembre, au moins 206 000 personnes sont déplacées à l’intérieur du pays, et au moins 1,2 million de personnes ont été privées de services de base pendant plus de quatre mois. D’innombrables collectivités, dont les maisons, le bétail et les biens ont été pillés ou détruits, courent maintenant de bien plus grands risques de contracter des maladies hydriques ou le paludisme pendant la saison des pluies, qui a débuté en mai. L’ampleur de la malnutrition et de l’insécurité alimentaire que l’on signale dans le pays est alarmante. L’accès à de nombreuses collectivités touchées est limité, ce qui complique l’intervention humanitaire. L’aide du Canada viendra aussi appuyer les services aériens destinés aux agences humanitaires qui œuvrent dans les régions du pays qui sont inaccessibles.

« Le conflit a eu des conséquences dévastatrices sur les habitants du pays, dont la moitié sont des enfants qui souffrent démesurément des effets de la violence, a déclaré Souleymane Diabaté, représentant de l’UNICEF en République centrafricaine. Les fonds du Canada n’auraient pas pu mieux tomber, car l’accès humanitaire augmente. L’UNICEF utilisera immédiatement ces fonds pour offrir des fournitures de première nécessité et des secours d’urgence en matière de santé, de nutrition, de protection, d’approvisionnement en eau et d’hygiène aux femmes et aux enfants dans tout le pays. »

« L’Association de la diaspora africaine du Canada est très reconnaissante des efforts que le Canada déploie pour venir en aide au peuple de la République centrafricaine pendant cette période difficile, a déclaré Kalifa Goïta, président de l’Association de la diaspora africaine du Canada. Cette aide cadre avec la tradition et les valeurs canadiennes que sont l’humanitarisme, la protection des droits de la personne et le développement. Nous saluons ce soutien essentiel comme une contribution majeure au bien-être du peuple de la République centrafricaine à un moment où le pays en a grand besoin. »

Le Canada offre une aide humanitaire aux personnes les plus vulnérables qui sont aux prises avec l’insécurité alimentaire et les conflits. Le Plan d’action économique 2013 affirme l’engagement du Canada à leur offrir une aide humanitaire par l’intermédiaire du nouveau ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement. Le nouveau ministère conserve le mandat de réduire la pauvreté et d’offrir une aide humanitaire. De plus, la fusion permettra au gouvernement canadien d’apporter une aide plus efficace, plus transparente et mieux ciblée pour continuer à améliorer le sort des populations démunies à l’échelle internationale.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire