L’Union africaine salue la signature de l’Accord préliminaire à l’élection présidentielle et aux pourparlers inclusifs de paix au Mali

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 19 juin 2013/African Press Organization (APO)/ — La Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Dr Nkosazana Dlamini-Zuma, a suivi de près l’évolution du processus de négociations entre les parties maliennes, à Ouagadougou, sous l’égide du Président Blaise Compaoré du Faso, Médiateur de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dans la crise malienne. Le Haut Représentant de l’UA pour le Mali et le Sahel, qui est aussi Représentant spécial et chef de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA), l’ancien Président Pierre Buyoya, a représenté l’UA dans ce processus pour appuyer la médiation régionale et affirmer le soutien de l’UA aux efforts visant à consolider les progrès remarquables accomplis dans la recherche d’une solution à la crise malienne à travers la restauration de l’autorité de l’État malien sur l’ensemble de son territoire et le parachèvement du processus de retour à l’ordre constitutionnel.

La Présidente de la Commission se réjouit de la signature, cet après-midi, à Ouagadougou, de l’Accord préliminaire à l’élection présidentielle et aux pourparlers inclusifs de paix au Mali engageant, d’une part, le Gouvernement d’union nationale de transition de la République du Mali et, d’autre part, la Coordination du «Mouvement national de Libération de l’Azawad (MNLA) » et du « Haut Conseil pour l’Unité de l’Azawad (HCUA)». Cet Accord permettra, entre autres, le redéploiement de l’armée nationale malienne dans l’ensemble des régions du nord, comme exigé par le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’UA, et la tenue sur la totalité du territoire malien, y compris la région de Kidal, de l’élection présidentielle prévue en juillet 2013.

Notant que la phase la plus cruciale de tout accord est celle de sa mise en œuvre, la Présidente de la Commission de l’UA exhorte les Parties maliennes à honorer les engagements auxquels elles ont souscrit, avec le soutien de Médiateur et du Médiateur associé de la CEDEAO, le Président Blaise Compaoré et le Président Goodluck Jonathan du Nigeria, du Haut Représentant de l’UA pour le Mali et le Sahel, chef de la MISMA, et du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies au Mali. Elle les exhorte également à sensibiliser les populations sur les dispositions de l’Accord et à s’abstenir de tout acte et de tout propos susceptible de compromettre le processus de paix au Mali. Elle lance un appel à tous les autres groupes armés maliens du Nord Mali non signataires de cet Accord et n’ayant aucun lien avec les groupes terroristes et criminels à y adhérer et à s’engager à en respecter inconditionnellement toutes les dispositions.

La Présidente de la Commission de l’UA saisit cette occasion pour rendre un hommage bien mérité aux Présidents Blaise Compaoré et Goodluck Jonathan et à leurs collaborateurs pour tous les efforts déployés pour la réussite de ce processus. Elle remercie les membres de la communauté internationale qui les ont épaulés dans l’accomplissement de cette lourde tâche.

La Présidente de la Commission souligne que le succès des négociations de Ouagadougou est une illustration supplémentaire du rôle crucial de la région, à travers la CEDEAO et les pays voisins, ainsi que du continent, à travers l’UA, dans l’aboutissement du processus en cours au Mali et de l’importance d’un véritable partenariat avec le reste de la communauté internationale, notamment les Nations unies, comme souligné par le CPS dans ses différents communiqués sur la situation au Mali.

La Présidente de la Commission exhorte la CEDEAO et les pays de la région à continuer à apporter tout le soutien nécessaire au Gouvernement malien et à ses efforts, et à jouer pleinement le rôle qui leur revient. Elle réaffirme l’engagement de l’UA à continuer à œuvrer aux côtés du Gouvernement et du peuple maliens pour l’aboutissement du processus en cours dans leur pays.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire