Sahel / Otages / Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole

PARIS, France, 12 juin 2013/African Press Organization (APO)/ — Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole

Q – Les quatre otages français du Sahel franchissent jeudi le cap des 1.000 jours de détention. Les familles sont exaspérées par la lenteur des négociations et critiques à l’égard de votre action diplomatique. Que leur répondez-vous ?

R – Les familles de nos compatriotes retenus en otage traversent des moments particulièrement difficiles et douloureux et nous faisons tout ce que nous pouvons pour les aider.

Elles sont reçues fréquemment par le président de la République et le ministre des affaires étrangères.

Nous sommes en relation permanente avec elles. Elles savent qu’elles peuvent entrer en contact nuit et jour et à toute heure avec le Centre de crise du ministère des affaires étrangères.

La détermination de toutes les autorités françaises pour obtenir la libération, la plus rapide possible, de tous nos otages est totale. Tous nos services à Paris et dans les différents pays concernés sont mobilisés en ce sens, en collaboration très étroite avec les autorités locales.

Nous devons nous en tenir à une discrétion absolue dans l’intérêt des otages et des familles.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire