Egypte / Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole

PARIS, France, 5 juin 2013/African Press Organization (APO)/ — Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole

Q – 1- Un tribunal du Caire a condamné, hier, à des peines de prison une quarantaine d’employés égyptiens et étrangers d’ONG, en particulier américaines, accusées de travailler sans autorisation et de recevoir des financements illicites. Avez-vous un commentaire?

2- L’Egypte s’inquiète du projet de barrage hydroélectrique qu’entend construire l’Ethiopie en amont du Nil, une initiative qui pourrait avoir des conséquences sur l’approvisionnement en eau des territoires égyptiens. Est-ce que la France, et dans le cadre de ses relations étroites avec le Caire et Addis Abeba, peut jouer un rôle de médiation à cet égard?

Merci, Pacinte Moustafa (agence de presse égyptienne, MENA)

R – Comme nos partenaires internationaux, nous sommes très préoccupés par ces condamnations qui portent atteinte aux valeurs démocratiques et de solidarité portées par la révolution égyptienne et qui doivent inspirer la transition en cours.

Concernant votre seconde question, nous appelons à la poursuite du dialogue engagé au sein de la commission tripartite entre autorités égyptiennes, éthiopiennes et soudanaises.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire