Guinée – Violences

PARIS, France, 29 mai 2013/African Press Organization (APO)/ — Q&R- Extrait du point de presse – 29 mai 2013

Q : Une réaction aux violences en Guinée s’il vous plait. Pensez vous que les élections peuvent se tenir le 30 juin ?

R : Nous sommes vivement préoccupés par les violences qui ont endeuillé la Guinée. Nous appelons les acteurs politiques guinéens à respecter l’engagement de ne pas recourir à la violence qu’ils ont pris il y a un mois.

Nous appelons les autorités guinéennes à faire preuve de retenue et les dirigeants de l’opposition à se réengager dans le dialogue, pour que la Guinée puisse enfin achever sa transition démocratique et organiser un scrutin législatif incontestable.

La date du 30 juin a été annoncée pour les élections. Une expertise électorale indépendante est en cours pour évaluer la calendrier et la faisabilité technique des élections. Il est impératif que celles-ci se déroulent dans les meilleures conditions afin d’être incontestables.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire