MSD Afrique Soutient la Semaine Mondiale de la Vaccination

LUCERNE, Suisse, 24 avril 2013/African Press Organization (APO)/ — MSD Afrique (http://www.merck.com) a annoncé son soutien de la Semaine mondiale de la vaccination, une initiative mondiale annuelle lancée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et ses partenaires le 20 avril dans le but de promouvoir la vaccination de personnes de tous âges par le biais de la sensibilisation, de l’éducation et de la communication. Le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique (AFRO) a lancé la Semaine de la vaccination AFRO 2013 le 23 avril pour mettre en lumière l’importance de la protection des personnes vivant dans la région qui sont exposées à des risques significatifs de contracter des maladies évitables par la vaccination. Le thème de cette édition de la Semaine mondiale de la vaccination est « Protégez votre monde, faites-vous vacciner ».

Logo MSD: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/merck-sharp–dohme-corp.a-subsidiary-of-merck–co.inc..jpg

Photo 1: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/photos/msd.jpg

Photo 2: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/photos/msd1.jpg

Les vaccins ont eu un profond impact sur la santé publique. Ils aident à prévenir plus de 30 maladies infectieuses communes mais potentiellement mortelles, à éviter l’invalidité à long terme(1), ainsi qu’à sauver entre deux et trois millions de vies chaque année selon les estimations(2). Toutefois, les avantages de la vaccination ne doivent pas se limiter aux enfants, mais s’adresser aussi aux adolescents et aux adultes, et offrir une protection contre des maladies qui peuvent être fatales telles que la grippe, la méningite et le cancer du col de l’utérus.

« Les vaccins n’ont pas encore atteint les personnes qui en ont besoin dans le monde », a déclaré le Professeur Dr Lynette Denny, Chef du Service de gynécologie-obstétrique au Groote Schuur Hospital/Université du Cap.

« La Semaine mondiale de la vaccination vise à renforcer le message qu’une vaccination en temps opportun prévient les maladies, et à mobiliser l’action pour améliorer la couverture vaccinale pour les individus à risque de tous les groupes d’âge dans le monde entier. Ceci est particulièrement important en ce qui concerne le cancer du col de l’utérus, une maladie qui affecte de façon disproportionnée des femmes dans les pays en développement, où 76 à 86 % de l’ensemble des cas surviennent(3).

Bien qu’il y ait eu de grandes réussites dans la vaccination en Afrique, de nombreux défis persistent. On estime que 22,4 millions de nourrissons dans le monde entier n’ont pas reçu les trois doses recommandées du vaccin antidiphtérique, antitétanique et anticoquelucheux, la majorité de ces nourrissons venant de 10 pays, incluant le Tchad, la République démocratique du Congo, l’Éthiopie, le Nigeria et l’Afrique du Sud. En outre, plus d’1,5 million d’enfants de moins de cinq ans, dont la plupart habitent dans des pays à bas revenu, décèdent de maladies qui pourraient être évitées par des vaccins actuellement disponibles(4).

« Chez MSD, nous sommes ravis de soutenir la Semaine mondiale de la vaccination, qui offre une opportunité importante de sensibiliser les populations à l’impact positif de la vaccination sur la santé publique », a affirmé Soren Bo Christiansen, président de MSD pour la région Europe de l’est, Moyen-Orient et Afrique. « MSD est fière de son engagement continu à prévenir ces maladies dans le monde entier. Plus que jamais, nous sommes conscients que la valeur de la vaccination a dépassé la réduction de la mortalité infantile, et est en passe de devenir une partie intégrante de la prestation des services de santé, de l’enfance jusqu’à la vieillesse, aux quatre coins de la planète. Notre objectif vise à continuer à élaborer des solutions innovantes pour rendre les vaccins disponibles, à limiter les décès potentiellement évitables et à améliorer la qualité de vie. En Afrique, MSD poursuit une approche systématique et réfléchie pour améliorer l’accès aux vaccins par le biais de quatre piliers majeurs : l’innovation, le partenariat, le prix et le soutien au déploiement. »

Pour tout complément d’information sur la Semaine mondiale de la vaccination, rendez-vous à l’adresse : http://www.who.int/campaigns/immunization-week/2013/en/index.html

Distribué par l’Organisation de la Presse Africaine pour Merck Sharp & Dohme Corp., une filiale de Merck & Co., Inc.

Contact auprès des médias :

MSD, Alain Barry, +212 522 42 32 60, [email protected]

MSD, Antonia Lang, +43 664 523 69 18, [email protected]

À propos de MSD

MSD (connue sous le nom de Merck aux États-Unis et au Canada) (http://www.merck.com) est aujourd’hui un leader mondial des soins de santé qui œuvre pour le bien-être du monde. MSD est un nom commercial de Merck & Co., Inc., dont le siège social est basé à Whitehouse Station, dans l’État du New Jersey, aux États-Unis. À travers nos médicaments vendus sur ordonnance, nos vaccins, nos thérapies biologiques et nos produits de santé destinés aux individus et aux animaux, nous travaillons avec nos clients dans plus de 140 pays à travers le monde pour apporter des solutions innovantes dans le domaine de la santé. Nous montrons également notre engagement pour accroître l’accès aux soins de santé par des politiques, programmes et partenariats de grande envergure. Pour tout complément d’information, rendez-vous à l’adresse : http://www.merck.com.

Énoncés prospectifs de MSD

Le présent communiqué de presse comporte des « énoncés prospectifs » au sens des dispositions Safe Harbor de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995 aux États-Unis. Ces énoncés peuvent inclure, sans toutefois s’y limiter, des déclarations sur les avantages de la fusion entre MSD et Schering-Plough, y compris les résultats financiers et d’exploitation futurs, les plans, objectifs, attentes et intentions de la société absorbée et toute autre déclaration ne constituant pas des faits historiques. Ces énoncés se basent sur les croyances et attentes actuelles de la direction de MSD et comprennent des risques et incertitudes importants. Les résultats réels peuvent différer de ceux mentionnés dans les présents énoncés prospectifs.

Les facteurs suivants, entre autres, sont susceptibles d’entraîner des résultats différents de ceux énoncés dans les énoncés prospectifs : la possibilité que les synergies attendues de la fusion entre MSD et Schering-Plough ne se réalisent pas, ou ne se réalisent pas au cours de la période prévue ; l’impact de la réglementation en vigueur dans l’industrie pharmaceutique et la législation en matière de soins de santé ; le risque d’échec de l’intégration des sociétés ; le risque que la perturbation liée à la fusion constitue un obstacle au maintien des relations commerciales et opérationnelles ; l’aptitude de MSD à prévoir avec exactitude les futures conditions du marché ; la dépendance vis-à-vis de l’efficacité des brevets de Merck et d’autres protections pour les produits innovants ; le risque lié à des réglementations et politiques de santé changeantes et nouvelles aux États-Unis et à l’échelle internationale, ainsi que l’exposition aux litiges et/ou aux actions réglementaires.

MSD n’est aucunement tenue de publier des mises à jour d’un quelconque énoncé prospectif, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou de tout autre élément. Les facteurs supplémentaires susceptibles d’entraîner des résultats considérablement différents de ceux décrits dans les énoncés prospectifs figurent dans le Rapport annuel 2010 de MSD sur le formulaire 10-K et dans les autres documents déposés par la société auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), disponibles sur le site Web de la SEC (www.sec.gov).

Références

1. Organisation mondiale de la santé, UNICEF, Banque mondiale. State of the world’s vaccines and immunization (Le point sur les vaccins et la vaccination dans le monde). 3e édition. Genève 2009.

2. Organisation mondiale de la santé. Immunization (Vaccination). Disponible à l’adresse : http://www.who.int/gho/immunization/en/index.html – Consulté en février 2013

3. Arbyn M, et al. « Worldwide burden of cervical cancer in 2008. » (Le fardeau mondial du cancer du col de l’utérus) Annals of Oncology 2011; 22(12):2675–2686.

4. Organisation mondiale de la santé, UNICEF, Données mondiales sur la vaccination. Octobre 2012

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire