L’Union Africaine demande instamment aux tribus Soudanaises en conflit au nord du Darfour de cesser les hostilités

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 26 février 2013/African Press Organization (APO)/ — La Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Dr. Nkosazana Dlamini-Zuma, exprime sa profonde préoccupation face à la reprise des combats entre les tribus Abbala et Beni Hussein à El Sereif, au nord du Darfour. Ces affrontements ont causé un nombre considérable de victimes et provoqué des souffrances renouvelées, ainsi que des déplacements de populations civiles dans la région. Les affrontements entre ces deux tribus ont éclaté le 5 janvier 2013 et ont pour objet le contrôle des mines d’or dans la région de Djebel Amer.

La Présidente de la Commission exhorte toutes les parties à faire preuve de retenue et à s’abstenir de toute action qui pourrait mettre en péril l’Accord de cessation des hostilités signé entre les deux tribus, le 17 janvier 2013, en préparation de la conférence de réconciliation qui sera convoquée par le Wali du Nord-Darfour au mois d’avril de cette année.

La Présidente de la Commission se félicite de l’Opération hybride UA-Nations unies au Darfour (MINUAD) pour son soutien aux efforts de réconciliation en cours entre ces tribus. Elle appelle toutes les parties au conflit à assurer un accès complet et sans entrave de la MINUAD et de la communauté humanitaire dans la zone récemment affectée par les combats, pour leur permettre d’évaluer la situation et de fournir l’aide nécessaire à la population affectée.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire